Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aujourd'hui c'est un festival ! La norme des rapports amoureux de demain ?

Polémique, évanouissement et départs précipités : une chose est sûre, personne n’est resté indifférent face à la nouvelle pièce du Théâtre National de Grande-Bretagne, Cleansed, et à ses scènes de greffe d’organes génitaux et d’arrachage de langue.

"Cleansed" ou la culture du gore

Un avertissement accompagnait pourtant la présentation de la pièce de théâtre : «scènes explicites de violence physique et sexuelle». Source
La production montre, entre les séquences d’inceste et de viol, une femme se faire transplanter un pénis de force, ou encore un homme dont la langue est coupée.

L’intrigue se déroule en fait sur un campus universitaire, mué en centre d’interrogation existentielle pour un homme qui se met brutalement à torturer des personnages afin de tester la résistance de l’amour.

"Cleansed" ou la culture du gore

(Cleansed : nettoyé). L'auteure Sarah Kane

"Cleansed" ou la culture du gore

«Ce n’est pas sur la violence, c’est sur l’amour (…) Toute la torture qui se déroule est le fait d’un médecin qui réalise des tests sur l’amour, sa résistance. Le couple gay dedans, la résistance de leur amour est testée et ils sont torturés pour voir si leur amour survivra».

"Chéri, fais moi mal!"

Ou les vidéos de l'EI ont-elles délié les interdits tout en coupant les langues et les têtes ?

...je pose sérieusement la question. Autre temps autres mœurs ....???!

"Cleansed" ou la culture du gore
Tag(s) : #CINEMA - THEATRE

Partager cet article