Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En fin de semaine le Journal "Scientific American", prévient d'une augmentation des prix alimentaires ou de pénuries de certains produits, ceci du à la grande sécheresse en Californie.

C'est, bien évidement, l'information à retenir de cette semaine passée. Un attentat c'est parfois des dizaines de morts. Par contre des pénuries alimentaires ce sont les milliers morts et ce, sur chaque continent.


 
 

Extraits :

.... le bassin du fleuve Colorado, qui fournit de l'eau à sept Etats, dont la Californie, est la victime d'une catastrophe lente  entrant dans sa 16e année. 
Wyoming, Colorado, Nouveau Mexique, Utah, Nevada, Arizona et Californie partagent tous l'eau de la rivière Colorado, une ressource en eau extrêmement importante qui alimente 40 millions de personnes dans ces États, dont dépendent 15 pour cent de la production alimentaire de la nation, et remplit deux des plus grand réservoirs d'eau du pays....

Les graves pénuries de pluie et les chutes de neige ont déjà coûté à la Californie $ 46000000000 perdus pour son  industrie agroalimentaire....

..... la Californie connaît une  " extrême sécheresse exceptionnelle ", et la crise est maintenant entrée dans sa quatrième année. 

Ce mois-ci,  la gravité de la situation est telle que les fonctionnaires de l'Etat ont annoncé les premières  limitations aux droits d'arrosage des agriculteurs depuis 1977, et ont ordonné aux villes et villages de réduire la consommation d'eau de près de 36 pour cent. 

Ceux qui ne respectent pas les coupures d'eau seront passibles d'amendes, mais certains agriculteurs sont déjà en infraction des  nouvelles règles, ou les contestent.....

Une étude récente menée par des chercheurs de UC Davis prévoit que la sécheresse coûtera à l'économie de la Californie $ 2,7 milliards pour 2015 seulement......



 
La Californie cultive et exporte la majorité des fruits et des noix/amandes consommés par le reste du pays, de sorte que les pénuries d'eau là-bas touchent l'approvisionnement alimentaire partout. ( dans le pays et dans le Monde ).
 Les calculs effectués par l'Institut du Pacifique indiquent que, en mangeant des aliments cultivés en Californie, chaque Américain utilise indirectement plus de 300 gallons de l'eau de l'état chaque semaine. 
Les Amandes, qui exigent une grande quantité d'eau, sont devenus le problème le plus visible et servent  de bouc émissaire pour un énorme problème dont elles ne sont qu'une petite partie. 
Une amande prend presque tout un gallon d'eau à produire, mais il en va de même pour une  petite tranche de melon , les fraises, les fleurs de brocoli, ou la petite fraction d'un œuf.
En fait, certains des plus grands "gâcheurs d'eau", indirectement, sont la viande et les produits laitiers. Vaches et des poulets et autres animaux mangent beaucoup de cultures, qui à leur tour nécessitent 
beaucoup d'eau. 

 
Donc, il faut 86 gallons d'eau pour faire seulement 1,75 onces de boeuf. Certaines recherches ont suggéré que les industries de la viande du pays créent une forte demande pour les cultures fourragères qui ont soif d'eau, que si tous les Américains mangeaient de la viande un jour de moins d'une semaine, il pourrait sauver autant d'eau que traverse le fleuve Colorado en une année entière.
Peu importe, si la crise de l'eau se détériore, les Américains à travers le pays ne peuvent qu'espérer l'augmentation du coût de leurs nourritures à emporter, et s'attendre à  ce que certaines d'entre elles, peut-être, de ne soient plus disponibles et ce, quelqu'en soit le prix.
Le coût de l'électricité peut aussi augmenter car les usines de production hydroélectrique ont de la difficulté à générer des flux vu le niveau trop bas des eaux.
les consommateurs loin du bassin du fleuve Colorado pourraient ressentir les effets.
Enfin, la Californie avec le reste du bassin du fleuve Colorado est la septième plus grande économie du Monde et contribue de manière significative au PIB du pays. 
Lorsque la Californie est en difficulté économique, ce sont les USA qui sont touchés.
(Traduit avec amour par Wendy et Google)----------------
 
 
 
 
 
En décodé : hausse des prix alimentaires pour le Monde, pénuries telles que déjà vues pour les œufs...
 
Évidemment le tout avec des différences régionales. Par exemple : quid de l'Algérie qui importe toutes ou presque toutes ses matières premières agricoles, finies ou pas ?
 
Quid de l'Afrique ? Et quid de l'Asie...? Qui de de la Chine ? 
 
Guerre pour l'assiette ou émeutes de la faim ? Les deux ? Oui. 
 
 

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article