Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


L’argent des français détourné pour servir les intérêts de la boîte de prod’ de Julie Gayet

Publié par Brujitafr sur 11 Mai 2015, 06:24am

Catégories : #ACTUALITES

julie-gayet-photo-52ea7b0a64b5c

Encore une nouvelle affaire, qui s’apparente à une forme de détournement de fonds publics, qui comme toutes les autres, ne scandalisera aucune presse… Faudrait pas que ça gêne les petits camarades !

Dommage…

Je n’ose imaginer les cris d’orfraies de la gauche et les gros titres des journaux si un homme politique de droite se permettait les largesses que s’autorise le Chef de l’Etat pour offrir un confort et un luxe de vie à ses femmes de passage… Le tout gracieusement financé par l’argent des français… Ces mêmes français qu’il saigne depuis 3 ans !

On savait déjà, sans qu’elle ne bénéficie pour autant d’un statut officiel, que Julie Gayet avait accès à un service de protection rapprochée et qu’elle avait également fait installer de nouveaux meubles dans les appartements de l’Elysée en piochant dans le patrimoine du Mobilier National…

Rien que ça… C’est pas cher ; ce sont les français qui paient !

Aujourd’hui on apprend que cette déjà bien longue liste de dérives monarchiques et privilèges injustifiés dont jouit gracieusement quotidiennement Julie Gayet ne s’arrête pas là !

Non seulement elle entre aujourd’hui sans aucune pudeur à l’Elysée par l’accès officiel du Palais plutôt que de manière plus discrète (comment narguer les français), mais en plus elle aurait transformé le Palais présidentiel en « succursale de Rouge international, sa société de production ». Il serait désormais fréquent que l’actrice reçoit ses rendez-vous professionnels directement à l’Elysée… Qui plus est la salle de cinéma du Palais lui permettrait de suivre le montage des films qu’elle produit…

Rien que ça…

Ceci dit, ça n’est pas très surprenant au regard des beuveries qui y sont organisées et dont se vantent ses invités sans aucune gêne à l’égard des français dont on dilapide l’argent pour satisfaire aux envies d’une caste qui se croit tout permis…

Récapitulons…

On a la mère des enfants officiels du Président de la République qui a été parachutée au Ministère de l’Ecologie et qui dispose, de par son statut d’ex, de tous les privilèges auxquels elle s’autorise à avoir droit simplement du fait qu’elle est couverte par le Chef de l’Etat… Une confusion des genres abusives et aux effets rances mais qui visiblement ne choque personne à gauche… Normal…

On a eu ensuite la tweeteuse folle, longtemps présentée comme la Premier Dame alors qu’en réalité le Président de la République regardait déjà ailleurs… Sans compter son gamin toujours couvert par le Chef de l’Etat et qui aurait accès à des privilèges dont on ignore ce qui pourrait bien les justifier…

Et maintenant on a la non-officielle, celle que le Président de la République refuse de présenter comme étant sa compagne, qui se fait plaisir sur notre dos…

C’est beau le socialisme contemporain…

Les ayatollahs de la lutte des classes ont bien changé… Heu… Non en fait… Avec eux c’est toujours la même rengaine : tant qu’ils ne peuvent pas taper dans la caisse ils jalousent ceux qui le font mais une fois qu’ils ont à leur tour le hochet entre les mains, on n’entend plus personne ! Pire… Ils justifient tout, même ce qui à leurs yeux était injustifiable à une époque pourtant pas si lointaine… Alors qu’ils étaient dans l’opposition.

De toutes façons, grillé pour grillé, pourquoi se priver ?…

Puis tant que personne ne dit rien…

SOURCE

Commenter cet article

DUBOIS 12/05/2015 13:31

vous pétez les c.................. évitez les fautes d'orthographe et de français dans vos phrases
si vous lisez vos bulletins de vote comme vous écrivez, je commence à comprendre pourquoi le gouvernement est en opposition totale avec l'opinion des FRANCAIS

brujitafr 12/05/2015 13:50

vous devriez adresser vos remarques à la source de cet article !

zelectron 11/05/2015 22:33

@volato,
programme sur 5 à 10 ans, le développement de la chronologie, des choix et de la mise en œuvre sont un peu compliqués pour être abordés ici !

le brebis galleux blog 11/05/2015 10:32

C'est d'une justesse, c'est scandaleux.

zelectron 11/05/2015 09:39

et le détournement pour 1 à 2 millions de fonctionnaires et collatéraux en surnombre ?
(l'enjeu est de 3 500 000 000 000 000 à 7 000 000 000 000 000 d'€uros ! ! ! ! , début carrière à fin retraite)
chiffre 3.5 millions d'€uros par individu issu de Didier Migot (socialiste) président de la cour des comptes

Volato 11/05/2015 22:00

Et bien mettons les donc au chômage, ces fonctionnaires en surnombre !!!...
Non mais vous vous rendez compte ?...
1 à 2 millions de fonctionnaires... au chômage.
Et oui... Si on les "vire", comme le souhaitent certains qui ont la vue courte, qu'est-ce qu'on en fait ?
On les met au chômage ; et comme il n'ont pas droit aux ASSEDIC (évidemment, mais quoi encore ?) et bien ils se retrouvent comme tout "fonctionnaire involontairement privé d'emploi"... indemnisés par leur autorité de tutelle (les mairies pour les fonctionnaires territoriaux).
Alors, bien qu'un fonctionnaire au chômage touche moins qu'un salarié du privé au chômage (les primes, qui composent 30 % du salaire, ne sont pas comprises dans l'assiette du calcul, comme pour les retraites), au lieu de les payer à travailler... on les paiera à rien faire !!!...
Et ça va coûter combien, 1 à 2 millions de fonctionnaires au chômage ??? Et à QUI ça va coûter ?
Parce qu'une mairie qui a 1 000 agents et qui en "vire" 10 % se retrouve avec 100 agents à indemniser... et sur les comptes de la mairie... donc avec les impôts (des gens qui paient des impôts).
Et un fonctionnaire qui se retrouve avec seulement 56 % de 70 % de son salaire pour vivre ne paie plus d'impôts... et touche en plus les aides sociales afin de ne pas mourir de faim.
Alors, êtes-vous prêt(e) à voir vos impôts s'envoler pour indemniser des millions de fonctionnaires au chômage... alors qu'avant vos impôts servaient à les rémunérer (souvent mal, pour la catégorie C, à peine le SMIC) pour un travail qu'ils effectuaient...
Et tous ces gens-là, en plus de gonfler les chiffres du chômage (les vilains !), ne consommeront plus et bonjour la croissance...
Vous en avez d'autres, des solutions économiques du même genre ?...

zelectron 11/05/2015 10:46

sept mille milliards ! personne n'a l'air de s'en rendre compte !

le brebis galleux blog 11/05/2015 10:33

7 mille milliards d'euros ???

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<