Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le salaire net moyen en euro constants a baissé de 0,4% en 2012 par rapport à 2011

Le salaire net moyen en euro constants a baissé de 0,4% en 2012 par rapport à 2011

 

Selon une étude de l'Insee, le salaire net mensuel médian s'élevait à 1.730 euros en 2012. Quant au salaire net moyen, il atteignait 2.154 euros, en baisse de 0,4% en euros constants par rapport à 2011.

En 2012, le salaire mensuel en équivalent temps plein (EQTP) d'une personne travaillant dans le secteur privé ou dans une entreprise publique est, en moyenne, de 2.870 euros bruts et de 2.154 euros nets de tous prélèvements à la source, selon une récente étude de l'Insee.

Entre 2011 et 2012, le salaire net a augmenté de 1,6 % en euros courants. Compte tenu de l'inflation (+ 2,0 % en 2012), le salaire net moyen en euros constants baisse de 0,4 % par rapport à 2011, après avoir sensiblement ralenti sa progression les deux années précédentes. Mais des différences apparaissent selon les secteurs. Ainsi, le salaire net moyen baisse en euros constants dans la construction (-0,8%) et dans le tertiaire (-0,5%), alors qu'il progresse de 0,2% dans l'industrie. Dans les services aux entreprises, dont relève l'intérim, le salaire moyen progresse de 0,7%. Mais cette hausse dépend d'un effet de structure : la baisse de la part des intérimaires, dont les salaires sont en moyenne plus faible, accroît mécaniquement le salaire moyen de l'ensemble du secteur.

 
 

 Les 10% des salariés les mieux payés gagnent plus de 3.455 euros

Le salaire net médian (50% gagent plus et l'autre moitié gagne moins) s'élève à 1.730 euros par mois en 2012. Il est inférieur de 19,7 % au salaire net moyen et diminue de 0,6 % en euros constants entre 2011 et 2012. En 2012, les salaires nets diminuent à tous les niveaux de l'échelle salariale. Ainsi, les 10% de salariés les moins bien rémunérés perçoivent un salaire net mensuel (toujours en EQTP) inférieur à 1.184 euros, soit une baisse de 0,1% en euros constants par rapport à 2011.

A l'inverse, en haut de l'échelle, les 10% de salariés les mieux rémunérés perçoivent un salaire supérieur 3.455 euros, soit une baisse également de 0,1% en euros constants. Quant au 1% des salariés les mieux rémunérés, il perçoivent un salaire net mensuel supérieur à 7.914 euros.

Les femmes gagnent encore 19,2% de moins que les hommes

Comme cela est le cas depuis 2008, l'écart de salaire en EQTP entre hommes et femmes se réduit légèrement. Il diminue en moyenne de 0,2 point entre 2011 et 2012. Cependant, le salaire des femmes reste inférieur encore inférieure de 19,2 % à celui des hommes. À secteur d'activité, âge, catégorie socioprofessionnelle, condition d'emploi donnés, l'écart de salaire entre hommes et femmes diminue également mais reste supérieur à 10 %.

Par ailleurs, en 2012, les postes à temps partiel représentent 15% du volume de travail. Et si le nombre d'heures rémunérées total est quasiment stable pour les salariés à temps complet (+ 0,1%), il augmente en revanche de 1,6% pour ceux à temps partiel. En moyenne, le salaire horaire net des postes à temps partiel est plus faible que celui des postes à temps complet : 12,19 euros contre 14,33%. Un écart qu' s'explique principalement par une moindre part de personnel qualifié parmi les salarié à temps partiel.

SOURCE via Maître Confucius

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article