Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE SALAIRE DE LA PEUR 1953

 

Je l'ai vu arriver dans des divers journaux anglais, et cela m'a fait froid dans le dos... Cameron par exemple a demandé aux salariés british de renoncer à leurs avantages acquis au profit d'actions et/ou participation dans l'entreprise pour laquelle ils travaillent... D'autres lecteurs l'ont vu aussi, par exemple Hakim qui nous dit: "La nouvelle idée de Van Fripouille and Co, après les plan d'austérité: ils veulent baisser les salaires pour sauver l'Euro! Continuez à presser le peuple comme un citron, et la révolution n'est pas loin! Ils ont vraiment de bonnes idées a Bruxelles et Strasbourg!". Notre lecteur a réagi au papier de Mediapart qui cite une dernière étude de l'UE: "La BCE (préconise) l'ajustement des salaires aux conditions du marché ... Des réformes importantes et approfondies du marché du travail sont donc nécessaires pour accroître la flexibilité de l'emploi et des salaires dans la zone euro afin de réduire le risque d'une montée persistante d'un chômage structurel et d'une baisse de la croissance potentielle".


Traduisez: l'UE va exécuter d'ici peu le Contrat à Durée Indeterminée en France... C'est déjà dans les tuyaux pour forcer, entre autres, la France à abdiquer. Ensuite seulement viendra l'abandon des acquis sociaux... Bienvenue dans le monde anglo-saxon qui nous est imposé par l'Union Européenne. Merveilleux cynisme.


PS: Notre lecteur Mr Meoni ajoute: "publication des chiffres de l'Unicef, l'Espagne fait désormais officiellement partie du tiers monde, 1 enfant espagnol sur 4 (2.267.000 enfants) est victime de malnutrition, ici le papier de El Mundo. La survie au prix du sacrifice de gosse... Ça donne vraiment envie de tirer dans le tas de pourris qui "gouvernent""...


PS2: Pendant ce temp "ArcelorMittal Finance retire 37 milliards d'euros de Belgique", lire ici la Rtbf.


PS3: Abdelhakim est outré: "Avant les anti-européens brandissaient la menace du plombier polonais pour effrayer les foules; mais désormais on ouvre la porte aux Roumains et aux Bulgares. Ok pour moi, s'ils touchent les même salaires que nous Français ... mais si c'est pour baisser les salaires ... ça sent pas bon... et quelque chose me dit que les salaires vont baisser grâce aux gens venant des pays de l'Est... Bienvenue dans l'Europe de la baisse des salaires et du pouvoir d'achat". Lire ici la Tribune sur l'ouverture des postes français aux Roumains et Bulgares: "le gouvernement vient d'élargir la listes des métiers que peuvent exercer en France les ressortissants Roumains et Bulgares. Pour ces métiers, ils pourront bénéficier de la règle la "non opposition de l'emploi"".


Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2012

Tag(s) : #ECONOMIE - FINANCE

Partager cet article