Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Poutine vladimir

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Je vous livre la traduction par mes soins du dernier article du Telegraph fort intéressant au sujet de l’accumulation de métal jaune par la Russie qui se prépare à la guerre économique et à contrer la chute du rouble, sans oublier que, vraisemblablement, la Russie se prépare aussi, hélas, à la guerre tout court.

Vous trouverez dans cette édition du Contrarien Matin également le podcast de la dernière intervention d’Emmanuel Todd sur Europe 1 où il dénonce sans ambiguïté le fonctionnement oligarchique de notre société et le rôle malsain de ce qui fut un grand quotidien, un monument de la presse de notre pays, à savoir Le Monde. Il pourfend les manipulations et la véritable propagande à laquelle se livre ce journal y compris sur l’affaire ukrainienne. C’est passionnant et c’est à voir ou à écouter.

« Selon le dernier rapport du Conseil mondial de l’or, la banque centrale de Russie a augmenté ses réserves de lingots au troisième trimestre.

La Russie a profité de la baisse des prix de l’or pour renforcer les réserves d’or de sa banque centrale afin de se préparer à la possibilité d’une guerre économique de longue haleine avec l’Occident.

Les dernières recherches du World Gold Council révèlent que le Kremlin a récupéré plus de 55 tonnes de métal précieux – bien plus que toute autre nation – dans les trois derniers mois lorsque les prix ont commencé à faiblir.

Le gouvernement de Vladimir Poutine est donc en pleine thésaurisation de grandes quantités d’or, et les stocks russes ont triplé pour atteindre près de 1 150 tonnes.

Ces réserves pourraient fournir au Kremlin la puissance de feu nécessaire pour essayer d’enrayer la forte baisse du rouble.

En effet, la monnaie de la Russie a fait l’objet d’intenses pressions depuis la mise en place des sanctions américaines et européennes, sans oublier que la baisse des prix du pétrole a commencé à nuire sérieusement à l’économie russe.

Il ne faut pas oublier que les revenus provenant de la vente de pétrole et de gaz représentent environ 45 % des recettes budgétaires du gouvernement russe.

Les plus gros acheteurs d’or après la Russie sont d’autres pays de la Communauté des États indépendants, avec en tête le Kazakhstan.

Au total, les banques centrales du monde entier ont acheté 93 tonnes du métal précieux au troisième trimestre, marquant ainsi le 15e trimestre consécutif d’achats nets.

Dans son rapport, le World Gold Council a déclaré qu’il y avait une combinaison de tensions géopolitiques et de tentatives par les pays de diversifier leurs réserves au détriment du dollar américain.

À la fin de l’année, les banques centrales auront acquis 500 tonnes d’or au cours de la dernière période d’achat, selon Alistair Hewitt, qui est à la tête du service d’information sur le marché au World Gold Council.

« Les banques centrales ont été constamment acheteuses d’or depuis 2009, renforçant sensiblement leurs réserves » a déclaré M. Hewitt au Telegraph.

Dans le cas de la Russie, M. Hewitt a déclaré que les récentes augmentations de ses avoirs en or pourraient être un signe de plus grand risque géopolitique ayant surgi depuis l’annexion russe de la Crimée suscitant un conflit avec l’Ukraine et l’Occident.

Dans l’ensemble, le World Gold Council a déclaré que la demande mondiale d’or a diminué de 2 % d’une année sur l’autre à 929 tonnes au troisième trimestre en raison des signes de réduction de ses achats par la Chine, l’un des principaux marchés. D’ailleurs, la demande de bijoux au dernier trimestre (se terminant en septembre) était en baisse de 39 % à 147 tonnes, matérialisant ainsi la faible confiance des consommateurs chinois dans la deuxième plus grande économie du monde !

Toutefois, la demande d’or en Inde a fortement rebondi depuis l’élection plus tôt cette année du Premier ministre Narendra Modi. La demande de bijoux dans la démocratie la plus peuplée du monde a augmenté de 60 % par rapport à la même époque l’année dernière à 183 tonnes au troisième trimestre.

Les prix de l’or ont chuté d’environ 7 % (en dollars) depuis octobre pour s’échanger aux alentours de 1 160 dollars l’once et la classe d’actifs devrait afficher sa deuxième perte annuelle consécutive.

Le métal précieux a néanmoins rebondi après avoir atteint un plus bas en quatre ans au début de la semaine mais le sentiment reste baissier malgré les dernières prévisions du Conseil mondial de l’or. » Fin de l’article du Telegraph.

Conclusion

L’or baisse, il ne sert à rien comme tout le monde le sait et c’est une relique barbare, à ceci près que les pays recherchant leur indépendance et voulant la préserver ou la développer sont actuellement en train de profiter à plein des cours plutôt bas de l’or pour renforcer de façon importante leurs réserves. L’or est le moyen ultime de paiement ou de stabilisation de la valeur d’une monnaie.

Dans l’édition d’hier du Contrarien Matin, je vous faisais part dans un article de la décision de la Banque centrale russe de ne plus défendre coûte que coûte la valeur du rouble. Cela peut sembler une défaite mais en réalité cela n’en est pas une. Au contraire. La Banque centrale russe va procéder à des raids et des opérations commandos sur les marchés et viendra contrer les spéculateurs en les prenant à contre-pied au moment où ils s’y attendent le moins. En réalité, la Banque centrale russe vient d’introduire un aléa fort sur les marchés.

Concernant les fondamentaux, il est exact de constater que la demande est légèrement en baisse au niveau mondial. En cause : les achats des consommateurs chinois en forte baisse, ce qui n’est une bonne nouvelle ni pour la croissance chinoise, en réalité plus proche de 3 % que de 8 %, ni pour la croissance mondiale, surtout que le froid revenant aux USA, on peut prévoir une récession au dernier trimestre… Mais ce sera la faute du froid.

Cependant, encore une fois, les banques centrales restent acheteuses net d’or, ce qui est une excellente nouvelle. L’or va progressivement se remonétiser et fera partie intégrante des discussions autour d’un nouveau système monétaire international. Il profitera aussi bien des tensions géopolitiques qu’économiques puisque depuis 6 000 ans, il reste l’assurance ultime aussi bien des nations que des patrimoines.

Ne vous y trompez donc pas. Quoi qu’il arrive, l’or est indispensable dans tous les patrimoines aujourd’hui. Encore une fois, ne me demandez pas si l’or va monter ou baisser cette semaine et si vous devez le « trader », ce n’est pas mon point de vue ni mon utilisation de l’or. J’ai toujours dit et expliqué que l’or c’est l’assurance de vptre patrimoine financier en cas de sortie de l’euro de notre pays ou d’explosion plus ou moins contrôlée de la monnaie unique, c’est votre assurance en cas de faillite bancaire, c’est votre assurance en cas de faillite de l’État français ou de défaut de paiement de l’État. Bref, l’or s’accumule surtout dans les phases de creux. Il s’achète régulièrement, on moyenne son cours d’achat, on ne met pas tous ses œufs dans le même panier. Il s’oublie dans un coin et on espère tous que surtout, surtout, il ne nous servira pas et que nous n’aurons pas à nous servir de notre assurance, mais je pense la même chose de mon assurance incendie pour la maison… Je n’ai pas vraiment envie de savoir si je serai remboursé !! Alors surtout, soyez sereins.

À demain… si vous le voulez bien !!

Charles SANNAT

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

« L’Assemblée nationale est toujours otage de Thomas THÉVENOUD qui est toujours député. Pensons à elle. Ne l’oublions pas. »

(Pour protester pacifiquement et avec humour, n’hésitez pas à reprendre cette formule en bas de tous vos mails, de vos articles ou de vos publications, il n’y a aucun droit d’auteur !!)

Source The Telegraph ici

 

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article