Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le géant du web empêchait l'envoi de messages appelant à rejoindre la manifestation de Wall Street. Accusé de "censure apparente", Yahoo! s'excuse.

"Une activité suspecte a été détectée sur votre compte. Pour protéger votre compte de nos utilisateurs, votre message n'a pas été envoyé" : le message d'erreur de Yahoo après une tentative d'envoi d'e-mail relatif à l'occupation de Wall Street (Capture d'écran ThinkProgress)"Une activité suspecte a été détectée sur votre compte. Pour protéger votre compte de nos utilisateurs, votre message n'a pas été envoyé" : le message d'erreur de Yahoo après une tentative d'envoi d'e-mail relatif à l'occupation de Wall Street (Capture d'écran ThinkProgress)  

Yahoo! censure-t-il l'envoi de certains e-mails appelant à manifester ?

Le site ThinkProgress révèle que le géant du web empêchait les utilisateurs de son service e-mail d'envoyer des messages relatifs à l'"occupation de Wall Street". Initié par les anticapitalistes de Adbusters et rejoint par le groupe des Anonymous, ce mouvement d'occupation vise à dénoncer la "cupidité et la corruption".

Lorsqu'ils tentaient d'envoyer leur e-mail, les internautes se voyaient répondre que "le message n'avait pu être envoyé [pour cause] d'une activité suspecte détectée sur le compte". ThinkProgress accuse Yahoo! de "censure apparente".

Sur Twitter, Yahoo! s'est toutefois "excusé pour ces blocages", affirmant que "ce n'était pas intentionnel [puisque] détecté par nos filtres de spam". Avant de conclure : "le problème a été résolu".

 

Testé mercredi matin par "le Nouvel Observateur", l'envoi d'e-mails relatifs à l'occupation de Wall Street via Yahoo! fonctionnait bien.

Yahoo! a déjà été pointé du doigt, accusé de "censure politique", notamment après sa collaboration officielle avec la Chine notamment via un accès aux e-mails des dissidents. Le journal "Der Spiegel" avait ainsi révélé en 2005 que Yahoo! fournissait aux autorités chinoises un large accès aux e-mails, dont ceux de journalistes.

Message de Yahoo sur Twitter (Capture d'écran)

 

Le Nouvel Observateur

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article