Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mais où va-t-on ?




La viande clonée déjà dans nos assiettes ?

 L'échec des négociations au sein de l’union européenne sur une éventuelle interdiction de la viande clonée signifie, de fait, qu'elle est autorisée. De même, aucun accord sur l'étiquetage de cette viande n'a pu être trouvé alors qu'elle est déjà commercialisée en Europe. L’étiquetage de produits alimentaires issus du clonage a échoué en grande partie à cause de l’opposition du gouvernement allemand sous la pression des États-Unis, principal exportateur de viande clonée (un embargo immédiat des produits européens par les États-Unis signifierait un préjudice économique évalué à 250 millions d’euros par an sur les exportations agricoles européennes). Si les consommateurs européens ne mangent pas directement de la viande clonée, ils mangent d’ores et déjà sans le savoir des produits issus d’animaux clonés. En quelle quantité, dans quels produits, impossible de le dire. Les risques encourus par la consommation de produits issus d’animaux clonés sont encore mal connus. Un état de fait auquel il faut ajouter la mortalité plus élevée et plus précoce chez les animaux clonés. Mais au-delà du risque élevé de maladies liées au clonage, se profile la dépendance aux laboratoires proposant ces techniques, les conduisant à dominer toute la chaîne de production des produits alimentaires animaliers. Ce qui ne va pas dans le sens de l’intérêt public.
Tag(s) : #SANTE

Partager cet article