Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chris Brown est la dernière star victime de swatting

Depuis l'été dernier, les stars sont victimes d'un nouveau coup fourré outre-Atlantique. Finis les stalkers et les intrus dans le jardin, la mode est au swatting.


Le swatting c'est quoi?

Le swatting, c'est un tour vieux comme le monde qui consiste à faire une blague téléphonique à une personne choisie. Cependant, là où ça devient plus original (sic) c'est que, comme son nom l'indique, cette blague a pour but de faire se déplacer le SWAT, l'unité de police d'élite des grandes villes, en faisant croire qu'un drame se déroule chez une célébrité. Ou comment s'assurer de semer la zizanie dans les services de la ville et de voir ensuite le fruit de son travail dans les journaux et la à la télévision. Les auteurs ne sont jamais inquiétés étant donné qu'ils passent généralement ces appels depuis des téléphones balisés. La police ne peut récupérer le numéro et donc, déterminer l'origine de l'appel. L'engouement est tel que le FBI enquête en ce moment sur ces pratiques aux États-Unis. 


Qui en est victime?

Depuis l'été dernier, de nombreuses stars ont été visées par ces mauvaises blagues. On peut en effet citer Ashton Kutcher, Justin Bieber, Miley Cyrus, Charlie Sheen, Tom Cruise, Kim Kardashian et dernièrement, Chris Brown. Le procédé est toujours le même, les secours reçoivent un appel anonyme disant que des coups de feu ont été entendus du côté de telle ou telle adresse. Les secours arrivent et sur place, ils se rendent compte que la situation est calme et qu'en plus de ça, ils ont atterri chez une célébrité... qui s'empresse de tweeter, photo à l'appui qu'elle va bien.


C'est risqué?

Oui, et pour tout le monde. Risqué pour les civils car au moment où les secours sont déployés là où ils n'ont pas besoin d'aller, quelqu'un pourrait avoir besoin d'eux à l'autre bout de la ville. Mais c'est aussi dangereux pour le plaisantin étant donné qu'un faux appel aux secours est reconnu comme étant considéré comme un délit dans plusieurs états des US. Matthew Weigman, un jeune homme qui était passé maitre dans l'art du swatting purge d'ailleurs une peine de 135 mois de prison en Pennsylvanie. 

SOURCE

Tag(s) : #INSOLITE

Partager cet article