Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Voici la pièce où Internet est né !

Publié par Brujitafr sur 9 Mars 2014, 09:16am

Catégories : #INTERNET - COMMUNICATION

 

La pièce où est né Internet

 

 

Vous vous demandiez où Internet était né ? Là, juste là, dans cette petite pièce. Au sujet de combien de révolutions est-on capable de dire précisément d’où tout a commencé ? Pour la révolution Internet, c’est simple : 3420 Boelter Hall, une petite salle isolée sur le campus de UCLA.

C’est cette machine qui fut le tout premier nœud du réseau ARPANET, ancêtre de l’Internet tel qu’on le connaît aujourd’hui. Le premier message est parti d’ici, destination un autre nœud situé à l’Université Stanford. Si la genèse du web est aujourd’hui relativement connue, il est toujours intéressant de savoir précisément d’où tout a commencé.

Alors étudiant au MIT, Leonard Kleinrock avait développé une théorie mathématique d’échanges d’informations divisées en paquets, au travers d’un réseau. Une théorie extrêmement intéressante, sur laquelle a vite lorgné l’ARPA – l’ancêtre de la DARPA -. Cette agence chercha une équipe pour mettre sur point un tel réseau, Bolt Beranek et Newman conçurent quelque temps plus tard l’ »Interface Message Processor » (IMP), le tout premier routeur, au 3420 Boelter Hall, Université de Californie à Los Angeles (UCLA).

La pièce où est né Internet

Le 29 Octobre 1969, ils tentèrent d’envoyer le message « LOGIN » à l’autre noeud, sur le campus de l’Université Stanford. Après avoir tapé « LO », le système a planté. – Pas mal comme tout premier message de l’Internet, non ? -. Quelques heures plus tard, nouvelle tentative, réussie. Deux mois plus tard, quatre nœuds étaient installés en permanence – UCLA, Stanford, l’Université de l’Utah et l’Université de Californie à Santa Barbara -. En 1975, il y avait 57 IMP, en 81, 213. La suite, on la connaît…

SourcesGizmodo

 

Commenter cet article

zelectron 09/03/2014 12:22


1993 pour ma part ! il y avait tout juste 200 000 "internautes" en France ... francetélédéconne a tout fait pour ralentir le "danger" jusqu'à prétendre qu'internet était un effet de mode et que
seul le minitel survivrait (Michel Bon, alors PDG du monopole inique en question)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<