Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Capture d'écran. © France24..

vidéo Une équipe de journalistes de France 24 a été prise à partie et même séquestrée par un prêtre soupçonné de pédophilie. L'équipe souhaitait l'interroger sur ces accusations.

Une enquête sur la pédophilie dans l'Eglise polonaise a pris une tournure inattendue pour une équipe de France 24. Alors qu'ils souhaitaient interroger un prêtre de la ville de Szczecin accusé de pédophilie, le journaliste Gulliver Cragg et le cameraman Tomasz Lubik ont été malmenés par ce dernier qui les a même enfermés dans le presbytère.

"Je veux sortir maintenant", s'exclame Lubik dans le reportage ci-dessous. "C'est un lieu privé", répond le prêtre qui, de plus en plus violent, ira jusqu'à bousculer le caméraman pour l'empêcher de sortir. Finalement, l'équipe parviendra à s'échapper par l'église.

À leur arrivée, ce prêtre de l'église de Szczecin ordonnait une messe assisté de deux enfants de choeur. Au grand étonnement du porte-parole de l'épiscopat, le père Juzef Kloch. "Une procédure existe lorsqu'un des membres du clergé est accusé de pédophilie. Il est suspendu de ses fonctions et ne peut entrer en contact avec les jeunes". Visiblement, cette mesure n'a pas été respectée.  source


Pour visualiser la vidéo, cliquez ici.

Une association qui fait l'éloge de la pédophilie obtient gain de cause aux pays-bas

Le 22 décembre, c'est la fête aux pédophiles !

Les pédophiles veulent les mêmes droits que les homosexuels

 


 



Tag(s) : #INSOLITE

Partager cet article