Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris - http://www.andlil.com/les-valeurs-a-suivre-a-la-mi-seance-a-la-bourse-de-paris-15-73725.html

Cela va mal, très mal, et si les choses se confirment, même les téléspectateurs les plus assidus ne pourront pas nier l’évidence… En reprenant les articles sur la finance en général de ces derniers jours, vous avez déjà eu un aperçu de la situation réelle, et vu que tout est lié, cela devait se répercuter ailleurs, logique! Donc, les marchés boursiers, même s’ils sont complètement manipulés, ne peuvent pas non plus échapper à l’inéluctable… À cela va s’ajouter les résultats des stress-tests des banques qui arriveront dans 10 jours, sachant que suivant Charles Gave sur BFMtv, 70% des banques européennes sont en quasi-faillite, quand aux autres… Les stress-tests ont été assouplis pour la Dexia afin qu’elle puisse les réussir, nous verrons bien si d’autres banques ont bénéficié de ce traitement de faveur pour ne pas s’effondrer plus…

Le CAC 40 a chuté sous le seuil des 4000 points. A la clôture mercredi, le Dow Jones a perdu 1,06% et le Nasdaq 0,28%.

Le mois d’octobre s’annonce calamiteux pour les marchés boursiers. Après deux séances de répit, un vent de panique a soufflé hier. De mauvaises statistiques économiques aux Etats-Unis et les interrogations sur le futur financement de la Grèce ont précipité les places dans le rouge. A Paris, l’indice CAC 40 a dévissé sous le seuil symbolique des 4000 points, à 3.939,72 points, son plus bas depuis fin août 2013 . Avec un recul de 3,63% mercredi, l’indice vedette parisien affiche désormais une perte de 8,29 % depuis le début de l’année. Aucune valeur n’a été épargnée : Alcatel-Lucent (-6,3 %), Credit Agricole (-5,45 %) et GDF Suez (-5,42 %) ont signé les plus fortes baisses de la journée.

Ailleurs en Europe, la Bourse de Francfort a reculé de 2,87%, Madrid a perdu 3,59%, Athènes 6,25% et Londres 2,83%. Wall Street a terminé en baisse une séance éprouvante mercredi : le Dow Jones, après avoir chuté de plus de 2,80% en séance, a finalement perdu 1,06% et le Nasdaq 0,28%.

Le financement de la Grèce en question

La publication de ventes au détail décevantes aux Etats-Unis et d’un indice d’activité manufacturière à New York (au plus bas depuis avril) ont mis le feu aux poudres dans un contexte de craintes sur la croissance mondiale. En Europe, la Grèce cristallise de nouveau les inquiétudes : le taux d’emprunt du pays à 10 ans a grimpé jusqu’à 8 % en séance , alors que le gouvernement cherche un moyen de mettre fin plus rapidement que prévu au plan d’assistance financière du Fonds monétaire international (FMI). Un scénario que les marchés jugent extrêmement dangereux, surtout dans une Europe au bord d’une nouvelle récession, comme le FMI l’a souligné la semaine dernière .

Article complet sur Lesechos.fr

via les ME

Tag(s) : #ECONOMIE - FINANCE

Partager cet article