Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les administrateurs de la Poste améericaine ont attendu la mi-août (pendant que tout le monde est ailleurs, donc) pour demander au Congrès de virer 120.000 postiers, une paille. La crise économique + les mails vont rajouter sur le marché 120.000 personnes qui ne pourront pas rembourser leurs crédits (cartes, maison, voitures, etc). Il va de soi que cela aurait eu un mauvais effet en septembre. Mais bon, cela n'a pas échappé à CNN Money qui en a fait un papier assez surréaliste ajoutant que plus de 3500 bureaux de postes seront fermés dans 50 Etats. Et l'US Post n'a pas le choix: ou ils licencient, ou ils ne payent pas les retraites aux postiers déjà à la retraite... Lisez ça: "According to documents obtained by CNNMoney, the United States Postal Service is appealing to Congress to remove collective bargaining restrictions in order to lay off 120,000 workers. It also wants congressional approval to replace existing government health care and retirement plans. The post office claims it needs to eliminate 220,000 positions, or more than 30% of its staff by 2015, but only 100,000 of those positions can be made through attrition. The other 120,000 must come from lay offs, according to the documents". Revue de Presse par Pierre Jovanovic

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article