Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

© afp.

Une fiole du virus Guanarito, considéré comme hautement mortel, a disparu d'un laboratoire du Texas. Mais pas de panique, nous assure-t-on...


 

 

David Callender, le président de l'école médicale de l'Université du Texas, a envoyé un communiqué le 23 mars pour expliquer que moins d'un quart d'une petite cuillière du virus Guanarito avait disparu du laboratoire hautement sécurisé du Galveston National Laboratory. Le virus se trouvait pourtant dans le congélateur fermé à clé.

"Le système de sécurité des locaux n'a pas été forcé et il n'y a pour le moment aucun signe de méfait", a confié Callender. "Il est fort possible, mais cela reste à confirmer, que la fiole ait été détruite au cours d'une procédure classique de stérilisation."

 

 


Is ebola still the scariest virus out there? In Uganda last year the World Health Organization responded to an outbreak in Uganda.

 

Selon le Houston Chronicles, le virus pourrait s'être collé à un gant puis s'être brisé au sol avant d'être détruit après la procédure de nettoyage et de décontamination, comme le précise Scott Weaver, le directeur du laboratoire.

Le virus provoque des fièvres hemorragiques. Les symptômes sont une fièvre élevée, de l'épuisement et des hémorragies au niveau des muqueuses (bouche, yeux, nez, anus). Il se transmet toutefois rarement d'une personne à l'autre. Ce sont surtout lorsque l'on entre en contact avec des rongeurs infectés originaires du Venezuela.

De quoi voir venir, malgré le fait qu'il puisse être transformé en arme biologique et que le taux de mortalité, une fois contaminé, est de 33% chez les adultes. La disparition de la fiole ne devrait donc pas poser des problèmes chez nous, ni même aux Etats-Unis.

 

 

 

source

 

Tag(s) : #USA

Partager cet article