Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un tétras de Gunnison. © AP Photo/Colorado Divison of Wildlife


17/01/2013 2:57 pm

Le tétras du Gunnison, un oiseau connu pour ses parades nuptiales élaborées, pourrait, s’il est inscrit à la liste fédérale des espèces en danger en tant qu’espèce menacée comme le souhaite l’United States Fish and Wildlife Service, se mettre en travers des grands groupes énergétiques américains dans les plaines de l’Utah et du Colorado.

Selon Le Monde, depuis quelques années, la dégradation de l’habitat de cet oiseau et la prédation ont décimé l’espèce, la menaçant d’extinction. Désormais, seuls 5000 spécimens existeraient à l’état sauvage, et l’inscription à la liste des animaux protégés de l'Endangered Specis Act permettrait de protéger 700 000 hectares désignés comme vitaux à son habitat. Ce classement pourrait limiter l’implantation d’activités industrielles et en particulier certaines concernant l’exploitation de gaz de schistes.

Selon le Fish and Wildlife Service, « le développement de nouveaux puits aurait un impact négatif sur ces populations en provoquant une perte et une fragmentation supplémentaires ». Ce classement pourrait également avoir un impact sur l’implantation d’éoliennes dans la région, les prédateurs du tétras s’en servant comme perchoir pour repérer leur proie. Selon Dan Smith, une avocat spécialisé en droit de l’environnement, « c’est l’une des premières fois qu’est envisagée l’inscription d’une espèce qui pourrait avoir des impacts directs et significatifs sur la capacité à fournir des énergies renouvelables ».

Cette proposition n’est pas du goût de tous. En effet, si le tétras est classé au Endangerd Species Act, le gouvernement fédéral devra assurer sa protection, plutôt que les gouvernements fédérés qui souhaiteraient garder la main sur l’implantation des grandes installations énergétiques sur leur territoire. source

Tag(s) : #NATURE - ECOLOGIE

Partager cet article