Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

La signatute du nouveau ministre secrétaire du Trésor américain, Jack Lew, fait un véritable buzz outre-Atlantique.


 

© photo news. © reuters. © ap. © photo news.


 

En sa qualité de ministre des Finances, Jack Lew, fraîchement élu par le président américain Barack Obama, doit désormais parapher les nouveaux billets émis par la Banque Centrale américaine. Un paraphe qui fait beaucoup parler de lui.

Il faut dire que cette succession de boucles ressemble davantage à un dessin d'enfant qu'à une signature de haut responsable. Il n'en fallait plus pour que les médias s'emparent de cette affaire. Le New York Magazine n'a pas hésité à se moquer du politicien évoquant cette signature comme "l'une des pires au monde" la comparant à un jouet en forme de ressort qui aurait perdu son élasticité ou encore aux cheveux de Sally Brown dans "Snoopy".

D'autres médias ont même été jusqu'à faire appel à des experts en graphologie pour tenter de découvrir ce qu'il se cache sous cet étrange paraphe. Pour l'expert du Washington Post, il n'y a pas de doute, c'est le côté tendre de Jack Lew qui a parlé au moment de réaliser cette signature. "C'est la signature le plus étrange et mystérieuse que nous ayons vue en un quart de siècle de graphologie", a de son côté indiqué un site de consultance en la matière.

Face à tous ces commentaires négatifs dans la presse américaine, Barack Obama a tenu à faire preuve d'humour lors de l'intervention télévisée annonçant la nomination de Jack Lew.  "Je n'avais jamais remarqué la signature de Jack mais quand cela a été mis en exergue dans la presse, j'ai envisagé d'annuler mon offre de le nommer", a-t-il lancé en rigolant. "Jack m'a assuré qu'il allait travailler pour rendre au moins une lettre lisible afin de ne pas dévaloriser notre devise". source

Tag(s) : #USA

Partager cet article