Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Illustration © belga.


Un essaim d'environ 30.000 abeilles s'est attaqué violemment à un couple et à leurs animaux tuant un cheval, un poney et cinq poules.

 

Kristen Beauregard, une Américaine de  44 ans qui réside à Pantego dans le Nord du Texas aux Etats-Unis, était en train de promener Trump son poney Shetland en compagnie de son mari, ce mercredi soir, lorsqu'un essaim d'abeilles géant a surgi et s'est mis à les attaquer.

Selon le Fort Worth Star-Telegram, Kristen Beauregard a sauté dans la piscine avec son poney pour échapper aux insectes, qui les poursuivaient et ne cessaient de les piquer. Mais les abeilles semblaient déterminées. "A chaque fois que l'on sortait la tête de l'eau, elles nous piquaient", explique-t-elle. "Il faisait tout noir, on aurait dit que c'était la nuit, il y avait tellement d'abeilles", explique-t-elle en affirmant qu'elle se serait crue dans un mauvais film".

Kristen Beauregard est finalement parvenue à rejoindre son domicile en courant. "Les abeilles me poursuivaient et allaient jusqu'à s'écraser sur les vitres", explique-t-elle. Le poney a tenté de se refugier dans la cour de la maison se frottant aux buissons pour faire fuir les violents insectes.

A l'aide d'une mousse et d'un équipement spécialisé, les pompiers sont parvenus à dégager les abeilles. Ceux-ci ont traîné les chevaux vers un pâturage où attendaient les secouristes et les policiers. Mais il était déjà trop tard pour Chip, un cheval de six ans qui avait succombé aux nombreuses piqûres. Trump, le poney shetland, a été emmené vers une clinique vétérinaire où il est décédé peu après. "C'était trop pour que survive n'importe quel mammifère de 113 kilogrammes", a confié la vétérinaire qui l'a pris en charge. Cinq poules ont également été tuées par les abeilles.

Piquée à plus de 200 reprises, Kristen Beauregard s'en est sortie par miracle. Son compagnon et leur chien ont également été piqués une cinquantaine de fois.

On ignore ce qui a provoqué la fureur de ces abeilles. Des experts sont en train de les analyser pour tenter de découvrir s'il s'agit ou non d'"abeilles tueuses".

source

 

Tag(s) : #NATURE - ECOLOGIE

Partager cet article