Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ron Paul: « Ils sont en train de préparer le terrain pour la violence dans ce pays »

Le candidat à la présidence répond aux questions sur les camps de détention en cas de troubles civils.

Paul Joseph Watson
Infowars.com
Samedi, 20 août 2011

Dans une réponse à une question posée par le correspondant d’Infowars Wanek Robert à l’Iowa State University lors du récent sondage Ames Straw, Ron Paul a dit que le gouvernement fédéral se préparait à des troubles civils et la loi martiale aux Etats-Unis.

On a demandé à Paul son opinion sur le fait que R.H. 645 (The National Emergency Centers Establishment Act) pourrait conduire les Américains à être emprisonnés dans des camps de détention pendant une période de loi martiale.

« Ouais, c’est leur but, ils sont en train de préparer le terrain pour la violence dans ce pays, il n’y a aucun doute à ce sujet« , a répondu Paul.

The National Emergency Centers Act or HR 645, introduit en Janvier 2009, (voir également cet article en français), mandate la création de « centres d’urgence nationale » qui seront situés sur des installations militaires dans le but de fournir « un logement temporaire, des soins médicaux, et une aide humanitaire aux personnes et aux familles déplacées en raison d’une urgence ou d’une catastrophe majeure« , selon le projet de loi.

Le projet de loi dispose également que les camps seront utilisés pour « fournir des emplacements centralisés dans le but d’améliorer la coordination de la préparation, de l’intervention, et des efforts de redressement des entités gouvernementales, privées, et sans but lucratif ainsi que des organisations confessionnelles« .

Fait inquiétant, le projet précise également que les camps peuvent être utilisés pour « satisfaire d’autres besoins appropriés, tels que déterminés par le Secrétaire d’Homeland Security, » un mandat ouvert dont beaucoup craignent qu’il pourrait signifier la détention forcée de citoyens américains dans le cas d’émeutes généralisées après une urgence nationale ou un effondrement économique total.

Le projet de loi a été renvoyé au comité et n’est pas allé plus loin, mais il n’a pas été rejeté lors d’un vote et peut être ré-introduit à tout moment lors d’une nouvelle session du Congrès.

Comme nous l’avons rapporté hier, au lendemain des émeutes au Royaume-Uni, les services de police aux États-Unis sont formés pour faire face aux émeutes et troubles civils.

En 2008, les troupes américaines de retour d’Irak ont été affectées à des « patrouilles de la patrie », une de leurs fonctions notamment consistant à apporter leur aide pour les « troubles civils et le contrôle des foules ».

En Décembre 2008, le Washington Post a informé sur les plans pour stationner plus de 20 000 soldats américains à l’intérieur de l’Amérique à des fins de « sécurité intérieure » à partir de Septembre 2011, une expansion de la militarisation du pays par le NORTHCOM en préparation de l’agitation civile potentielle suite à un effondrement économique total ou une attaque terroriste massive.

Les Etats-Unis ont des plans de continuité gouvernementale en place au cas où la loi martiale devrait être déclarée par le président. Cependant, les détails de ces plans ont été si étroitement contrôlés que même le membre du Congrès et membre du Homeland Security Committee Peter DeFazio (D – OR), qui dispose de l’habilitation de sécurité nécessaire, s’est vu refuser l’accès en vue de consulter le matériel quand il a demandé l’autorisation de le faire en juillet 2007 (voir ici pour une mise à jour sur le site de l’Oregonian).

« Je n’arrive tout simplement pas à croire qu’ils puissent refuser à un membre du Congrès le droit d’examiner comment ils prévoient de gérer le gouvernement des États-Unis après une attaque terroriste importante« , a déclaré DeFazio à l’Oregonian à l’époque, ajoutant, « Peut-être que les gens qui pensent qu’il y a une conspiration ont raison après tout. »

Le membre du Congrès Paul a averti des préparatifs à la loi martiale auparavant, disant dans l’émission d’Alex Jones, « ils mettent leur dos au mur et disent, si besoin est, nous aurons la loi martiale. »

Ecoutez les commentaires exclusifs d’Alex Jones sur cette question ci-dessous:

Source: infowars

Trouvé sur INFOGUERILLA

Ça se prépare! Ça va être l’enfer aux État-Unis quand le système va s’écrouler!

Jo ^^"l'éveil 2011"

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article