Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Pour chaque bouteille vendue par le NRA Wine Club, une part des revenus vont dans les caisses de la National Rifle Association (NRA).

Un rôle ambigu

La NRA est une institution qui défend le droit constitutionnel de chaque américain à disposer d’un ou deux fusils d’assaut.

Ainsi, le vice-président Wayne La Pierre confirme que « votre achat contribuera directement à l’effort permanent de la NRA pour préserver le droit américain de posséder et de porter des armes à feu, et autres libertés essentielles de la culture américaine. »

Les vins proviennent surtout des États-Unis, d’autres sont issus d’Italie, d’Espagne, d’Australie. Mais l’autre pays en termes de références, est la France.

40 vins français vendus

Près de 40 vins français différents sont concernés, dont les plus connus Tariquet, Georges Duboeuf ou William Fèvre, et une importante collection de champagnes.

Cependant, les grandes maisons champenoises Bollinger, Moët & Chandon, Henriot, Veuve Clicquot, Taittinger n'apparaissent pas dans la liste des vins vendus par la NRA.

Les réactions

En Australie, le « winemaker » Robert Hill Smith a d’emblée pris ses distances avec la NRA, où quatre de ses vins paraissent également.

Il a annoncé à The Australian qu’il allait se renseigner pour savoir comment ses vins étaient arrivés là, et veiller que cela ne se répète plus en refusant que ses vins soient associés au « puissant lobby pro-armes (...) même si c’est légal. »

 

Tag(s) : #INSOLITE

Partager cet article