Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A propos de l’auteur de la fusillade de Washington, je vais peut être apparaître comme "bizarre" , mais je dois vous avertir que ce type porte un nom d’initié … "Aaron Alexis" entre dans la composante de la "loi d’ ARAL"… comme ceux qui ont fait les "premiers" pas sur la lune… Armstrong et Aldrin ou le célèbre mantra "Allah Akbar … "…. et les bases de nos sciences ARithmétiques et ALgébriques..
http://eclaireurcitoyen.canalblog.com/archives/2010/08/14/18810305.html
De fait , il faudrait savoir qui sont les personnages qui ont été éliminés et envisager sérieusement des complicités …. voire d’autres tireurs…

 

13 MORTS ??? 13 COLONIES ANGLAISE !!! BIZARRE BIZARRE .

Treize colonies britanniques d’Amérique du Nord:

1° Virginie, fondée 1607 par la "Compagnie de Londres". Devenue colonie royale en 1624.

2° Massachusetts, fondée en 1620 par les Puritains du Mayflower. Devenue colonie royale en 1691.

3° New Hampshire, fondée en 1623 par John Mason. Devenue colonie royale en 1679.

4° Maryland, fondée en 1634 par Lord Baltimore. Devenue colonie royale en 1688-1715.

5° Connecticut, fondée en 1635 par Thomas Hooker.

6° Rhode Island, fondée en 1636 par Roger Williams.

7° Delaware, fondée en 1638 par Peter Minuit.

8° Caroline du Nord, fondée en 1653 par des Virginiens. Devenue colonie royale en 1729.

9° Caroline du Sud, fondée en 1663 par des nobles britanniques. Devenue colonie royale en 1729.

10° New Jersey, fondée en 1664 par Lord Berkeley et Lord Carteret. Devenue colonie royale en 1702.

11° New York, fondée en 1664 par le Duc d’York. Devenue colonie royale en 1685.

12° Pennsylvanie, fondée en 1682 par William Penn.

13° Géorgie, fondée en 1732 par James Edward Oglethorpe. Devenue colonie royale en 1752.

 

 

Comme d'habitude en ces occasions, la valse des révélations et des mensonges officiels va bientôt débuter.
Le 11 Septembre, Al CIA nous sortait sa propagande de terreur invitant les jihadistes de tout poils à frapper les Etats-Unis sur ses propres terres.
Est-ce un hasard si 5 jours après on assiste à la première attaque?
Le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils n'ont pas perdu de temps. A moins que cela ne soit un Sandy Hook bis, nous verrons après pourquoi.

L'Amérique est-elle capable d'organiser des false flags contre sa propre armée ou n'est-ce encore qu'une mise en scène comme à Woolwhich ou Boston? Je doute fortement qu'il s'agisse d'un acte terroriste en tout cas. Le fait que la première frappe soit sur une base militaire, qui plus est à Washington, n'est pas anodin non plus. Jusque là, à part des gros titres et des vidéos de la police qui tourne en rond, rien qui permette de vérifier qu'il y ait encore des personnes en train de tirer dans les parages. Certains rapports indiqueraient qu'il pourrait s'agir de militaires US (de toute façon, le terrorisme intérieur est le nouveau cheval de bataille d'Obama depuis plusieurs mois donc, ça se tient aussi).
source Fawkes News

Navy shooting-3



Les locaux de la marine américaine à Washington ont été le théâtre de coups de feu, lundi matin. Ils ont été tirés par un ou plusieurs individus non identifiés dans un immeuble du Navy Yard, l'enceinte qui abrite des bureaux de la marine, dans le sud-est de Washington, faisant plusieurs victimes.



La confusion a longuement règné sur le bilan, les médias faisant état de plusieurs morts et d'une dizaine de blessés. Lundi soir, le maire de Washington et le chef de la police ont finalement annoncé que la fusillade avait fait douze morts - dont un tireur - et "quelques blessés".

Plus tôt dans la journée, des sources policières avaient indiqué qu'un officier de police du District of Columbia et un autre membre des forces de l'ordre faisaient partie des victimes.

DEUX SUSPECTS EN TREILLI RECHERCHÉS

L'incertitude demeure sur le mobile de la fusillade, mais aussi sur le nombre de tireurs impliqués. Les autorités ont indiqué que deux autres suspects, vêtus de treillis et portant une arme à feu, étaient toujours recherchés.

"L'un des hommes en fuite est un blanc portant un uniforme kaki, semble-t-il de l'US Navy, et un béret. Il était muni d'une arme de poing et a été aperçu pour la dernière fois à 8 h58 (14 h 58 en France), a détaillé le chef de la police, Cathy Lanier. L'autre est un homme noir d'une cinquantaine d'années qui était équipé d'une "arme longue" et de vêtements couleur vert olive, qui pourraient être de style militaire."

"Nous n'avons aucune information nous permettant de dire que ces deux personnes sont des militaires", a-t-elle précisé.

UN ACTE "LÂCHE" SELON OBAMA

S'il s'agit probablement d'un "incident isolé" selon la Mairie de Washington, le Pentagone, siège de la défense américaine situé non loin de là, a renforcé son dispositif de sécurité "par précaution".

Le président américain, Barack Obama, a dénoncé, lundi, un acte "lâche" visant des militaires et des civils employés par l'armée. "Ils connaissent le danger d'être déployés à l'étranger, mais aujourd'hui ils ont été confrontés à une violence inimaginable, qu'ils ne s'attendaient pas à rencontrer ici", a-t-il ajouté.
http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2013/09/16/washington-tirs-dans-un-batiment-de-la-marine-americaine_3478606_3222.html

Tag(s) : #USA

Partager cet article