Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

En tout bon Américain qui se respecte, Barack Obama (ici avec le célèbre chef Bobby Flay en 2009) sait apprécier les joies d'une bonne grillade. Une activité qu'il peut, à l'instar de ses compatriotes, pratiquer trois semaines de plus grâce au lobby exercé par l'industrie du barbecue. © photo news.


Alors que nous sommes passés à l'heure d'été cette nuit, les Etats-Unis ont déjà synchronisé leur montre il y a trois semaines. Une décision qui répond à la pression excercée par les industries du golf et...des barbecues.

 

Sticky Barbecue Chipotle Ribs


Le temps, c'est de l'argent. Et quand on parle gros sous aux Etats-Unis, on peut mieux que partout ailleurs forcer une décision. Et même contrôler le temps. Car, outre Atlantique, l'été dure un mois de plus que chez nous. Et ce, depuis 1986, année où les élus du Congrès ont cédé aux pression incessantes de l'industrie du barbecue. Celle-ci se plaignait du manque à gagner d'un changement d'heure précoce, à l'époque commun avec l'Europe.

D'après les calculs, les pertes s'élevaient à 200 millions de dollars (156 millions d'euros). Un chiffre qui fait réfléchir, d'autant que d'autres secteurs se sont joints aux revendications de l'industrie du barbecue. Celle du golf chiffrait soixante minutes de clarté supplémentaire à 400 millions de dollars (plus de 300 millions d'euros) en vente de matériels et d'affiliations, tandis que les supermarchés considéraient, de leur côté, qu'une sortie de bureau sous la lumière du jour motivait les travailleurs à aller faire des courses.

Un bonbon plus fort qu'un avion
Des arguments qui ont poussé ni une ni deux le Congrès à légiférer. Le passage à l'heure d'été se ferait désormais lors du deuxième dimanche de mars (et non le dernier comme c'est le cas chez nous). Une décision qui n'a pas réussi à contenter tout le monde. En 2005, ce sont les confiseurs qui se mirent à grogner. En cause: Halloween. L'industrie du bonbon trouvait injuste que les enfants fasses la chasse aux sucreries dans la pénombre. Résultat: le passage à l'heure d'hiver est repoussé à la première semaine de novembre, au mépris notamment des compagnies aériennes, obligées de recaler tous les horaires de ces vols internationaux. Et qui dit adaptation, dit perte d'argent. Mais, visiblement, aux Etats-Unis, le bonbon est plus fort que l'aviation.

Ce choix de Washington n'est pourtant pas toujours respecté par les Etats. Hawaï et l'Arizona, par exemple, ont choisi de vivre à l'heure d'hiver toute l'année.

Est-ce à dire qu'ils organisent moins de barbecue ?

source

BBQ


Tag(s) : #VIE QUOTIDIENNE

Partager cet article