Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Ces dernières semaines, plusieurs milliers de personnes de presque tous les 50 états américains ont inondé les salles d'urgence des hôpitaux en raison d'une flambée de symptômes grippaux. Et parce que beaucoup de ces personnes avaient déjà été vaccinées contre la grippe cette saison, le " Center for Disease Control and Prevention " (CDC) est contraint d'admettre que le vaccin contre la grippe n'est pas aussi efficace qu'on nous l'avait annoncé - mais de toutes manières vous pouvez être sûrs de l'obtenir (comme ils ne cessent de nous le répéter).
CBS News rapporte que les statistiques les plus récentes montrent qu'au moins 24 États ainsi que la ville de New York connaissent une " forte activité de syndrome grippal " tandis que 16 autres États signalent une activité modérée. Et ce, malgré un hiver plus doux que la normale dans de nombreux endroits à travers le pays et malgré le fait qu'on est encore au tout début de la soi-disant "saison de la grippe". Les fonctionnaires se bousculent pour donner un sens à la situation, d'autant plus qu'il devient douloureusement évident que le vaccin antigrippal ne fonctionne pas.

Même si environ 65 pour cent des adultes de 65 ans et plus se vaccinent contre la grippe tous les ans, ce groupe d'âge continue d'être le plus durement frappé. Mais même les enfants en sont victimes. Ainsi selon Fox News plus de 20 enfants ont trouvé la mort ces dernières semaines aux états-unis en raison des complications de la grippe. Tel que rapporté par différentes sources d'information, beaucoup de ces enfants et d'autres personnes avaient été vaccinées, illustrant ainsi l'inefficacité du vaccin.

"Les premières estimations (de l'inefficacité du vaccin) soulignent que certaines personnes vaccinées seront infectées par la grippe", ont admis les chercheurs du CDC dans une nouvelle étude publiée dans la revue "Morbidité and Mortality Weekly Report". Ce même rapport admet sur la base des taux d'infection de ces dernières années, que les vaccins contre la grippe ne sont efficaces qu'à environ 60 pour cent pour prévenir la grippe.

En réalité, le vaccin contre la grippe n'a une efficacité que d'à peine 2% si l'on se base sur les chiffres.

Comme nous l'avons rapporté en 2011, le score de 60 % d'efficacité revendiqué par le CDC est mal interprété. En moyenne, seulement 2,7 adultes sur 100 contractent la grippe chaque année, selon le Lancet qui a publié une méta-analyse à laquelle le CDC se réfère pour sa prétention d'efficacité de 60 pour cent. Mais quand on introduit les vaccins dans le calcul, ce nombre ne baisse que de 1,5 %.

En d'autres termes, les vaccins antigrippaux ont un taux d'efficacité de seulement 1,5 pour cent selon l'étude de The Lancet que les autorités sanitaires utilisent couramment aujourd'hui pour affirmer que les vaccins antigrippaux sont efficaces. Si l'on tient compte des marges d'erreur possibles et d'autres divergences, en se fondant sur les données disponibles, l'efficacité réelle du vaccin contre la grippe devient négligeable,

Cela signifie que le CDC et divers autres grands porte-paroles en matière de santé publique ont du mal à maintenir le mensonge du vaccin contre la grippe et que peu importe le nombres de personnes qui se font vacciner, les épidémies de grippe ne cesseront de s'intensifier.

Cela démontre également que ce sont la malnutrition généralisée, le manque de vitamine D, des environnements toxiques, et non un manque de vaccins contre la grippe, qui sont à blâmer pour l'épidémie actuelle de grippe.

Pour en savoir plus sur la façon de prévenir et de combattre la grippe naturellement, consultez cet article utile du Dr Leigh Connealy Erin, du Centre de Médecine Nouvelle :
http://www.naturalnews.com/019194_flu_the_health.html

http://www.naturalnews.com/038826_flu_vaccine_victims_hospitals.html

Traduction :
http://leschroniquesderorschach.blogspot.com/
Grippe aux USA: les dessous d'un "état d'urgence" destiné à aider Big Pharma

Partager cet article