Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le chiffre qui tue !…

Moins de 50% de participations… qui en parle ?

Tout le monde se gargarise de cette pitrerie sans nom…

Le système est de plus en plus délégitimisé et la victoire abstentionniste de citoyens clairvoyants se fait plus éclatante au fur et à mesure. Quelle légitimité accorder à un pantin élu avec moins de 50% de participation ? Bien sûr, ceci est le véritable chiffre intéressant de toute cette mascarade, chiffre que l’oligarchie occultera et cachera autant que faire se peut.

La bouffonnerie étatico-électorale est à son comble, mais tout va bien, le pillage en règle et la destruction peuvent continuer, les nations ont leur roi ! Pourtant une telle élection devrait être déclarée nulle et non-avenue, voilà un moyen dont le peuple disposerait pour bloquer le système criminel en place. Mais non…. Les oligarques s’en gardent bien, la plus élémentaire idée démocratique si tant est qu’on pense toujours que la « démocratie représentative » soit une démocratie, n’est pas abordée, ni débattue.. Pensez-donc, cela nuit au bon fonctionnement du braquage en cours…

– Résistance 71 –

 

Le taux de participation aux élections présidentielles américaines de 2012 est 9% plus bas qu’en 2008

 

Press TV

 

Le 7 Novembre 2012

url de l’article original:

http://www.presstv.ir/detail/2012/11/07/270958/voter-turnout-in-2012-us-presidential-elections-9-lower-than-2008/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Les derniers chiffres montrent que 117 millions d’Américains, soient moins de 50% de la population éligible pour voter, ont pris part à ces récentes élections présidentielles, ceci montre une réduction d’environ 9% par rapport aux présidentielles de 2008 qui vit la participation de 131 millions d’électeurs.

Des chiffes préliminaires indiquent que seulement 95% des bureaux de vote ont reporté leurs résultats et que ce chiffre pourrait changer quand tous les votes seront comptés.

“Dans les grandes largeurs, les gens ne sont pas venus”, a dit Mercredi Curtis Gans, le directeur de l’American University’s Center for the Study of the American Electorate, ajoutant que le taux de participation dans la vaste majorité des états était mème plus bas que celui des élections de 2004.

Il a dit également que la campagne 2012 a été minée par des tactiques déceptrices, laissant beaucoup d’électeurs avec un sentiment de dégoût. Des experts ont aussi attribué un taux plus bas dû à la dévastation causée par l’ouragan Sandy.

De plus, bon nombre d’analystes pensent que moins de participation dans l’élection a joué en faveur de Mitt Romney, bien qu’Obama ait conservé sa place à la Maison Blanche avec une marge considérable. Cette victoire fait d’Obama le premier démocrate à gagner un second terme depuis Bill Clinton en 1996.

Tag(s) : #Présidentielles 2012

Partager cet article