Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cette ville du nord-est des Etats-Unis, qui a perdu plus de la moitié de sa population en 60 ans, a une dette estimée à 18,5 milliards de dollars (14 milliards d'euros).

Detroit a perdu la moitié de sa population en 60 ans. Les maisons se vident et les acheteurs potentiels se font rares.
Detroit a perdu la moitié de sa population en 60 ans. Les maisons se vident et les acheteurs potentiels se font rares. (REBECCA COOK / REUTERS)

 

 


 

 

 

 

Usa : détroit, laboratoire du monde d’après le néolibéralisme

Usa : détroit, laboratoire du monde d’après le néolibéralisme

 

 

Elle est surnommée "Motor City". La ville de Detroit (Michigan), berceau de l'industrie automobile américaine, est devenue, jeudi 18 juillet, la plus grande ville américaine à se déclarer en faillite, selon des documents judiciaires consultés par l'AFP. Cette métropole du nord-est des Etats-Unis a perdu plus de la moitié de sa population en 60 ans et compte désormais à peine 700 000 habitants. Les grands groupes ont progressivement abandonné la ville, portant un coup rude aux recettes fiscales. Sa dette est aujourd'hui estimée à 18,5 milliards de dollars (14 milliards d'euros).

"Les habitants de Detroit (...) méritent une feuille de route qui leur permettra de sortir de la spirale qui les entraîne vers des services publics de moins en moins performants", a justifié Rick Snyder, le gouverneur de l'Etat du Michigan, dans une lettre qui accompagne l'acte déposé auprès d'un tribunal. "La mise en faillite est l'unique solution qui permettra à Detroit de redevenir stable et viable".

"On n'a jamais récupéré à 100% de la Grande dépression"

Certains quartiers de Detroit, totalement à l'abandon, ont des airs de paysage post-apocalyptique. Avec l'effondrement de son activité industrielle, Detroit a progressivement dû se séparer de plusieurs services publics. Exemple le plus saillant de cette diète, l'éclairage n'est plus assuré dans certaines zones, la nuit. 


La gare abandonnée de Detroit (au fond), photographiée depuis une rue de la ville.

La gare abandonnée de Detroit (au fond), photographiée depuis une rue de la ville. (JON SHIREMAN / THE IMAGE BANK / GETTY IMAGES)

Dans le documentaire Detroit, la faillite d'un symbole, sorti en 2012, un journaliste du quotidien local The Detroit News expliquait : "D'une manière ou d'une autre, Detroit est en déclin depuis les années 1930. On n'a jamais récupéré complètement de la Grande Dépression". Depuis quelques années, pourtant, des initiatives se sont multipliées pour redynamiser cette ville, comme l'agriculture urbaine. Pas suffisant pour redresser les comptes publics.

source

Tag(s) : #USA

Partager cet article