Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Masque - Gaz - Fille

Symptômes de l’asthme, sensation d’oppression le tout menant à une oxygénation insuffisante.


Je propose une piste :


Selon les données, relatives aux dates de début de développement de cette épidémie, j’ai observé deux foyers pour le moins douteux, Great Salt Lake (Nord d’Oklahoma), et le sud de New Madrid. Le premier est bien connu ces derniers mois, avec plusieurs mortalités de masse d’animaux, poissons, oiseux et mammifères ! Assez curieusement tous souffrant « d’un manque d’oxygène« .
D’ailleurs le 2 septembre il y a eu une secousse de 3.3 sous la rivière Salt Fork à 12 km du Lac, le 3 septembre à l’aube il est retrouvé des milliers de poissons morts le de cette rivière, tous ayant manqué d’oxygène. C’est la deuxième fois, la première à eu lieux le 25 août.

Le nord de Oklahoma City est très souvent le théâtre de secousse sismiques pour le moment. Des études sérieuses ont démontré que les exploitations d’hydrocarbure n’y sont pour rien. Mais les mortalités de masses d’animaux elles, peuvent en revanche être une conséquence, il a été trouvé dans les échantillons prélevés, des taux anormalement élevés de fer, aluminium et de manganèse. Reste à déterminé à quel type d’utilisation on a affaire.

Suivant la carte localisation des foyers d’épidémie, on constate une certaines régularité. Mais analysant les vents selon les dates de secousses on s’aperçoit que chaque contamination s’en est suivie quelques temps après, il se pourrait bien que quelque chose soit disséminé dans l’air lors des secousses sismiques, et qui atteint les voies respiratoires.

Pourquoi les enfants ? A cause de la non maturité de leur système respiratoire et de l’absence d’anti-gènes immunitaires ou insuffisamment élaborés.

Pourquoi à certains endroits et pas partout ? L’élévation par les vents, entrainerait ces éléments loin à des centaines de kilomètres. La région de Oklahoma est surnommée par les amérindiens « La vallée des vents hurlants », en référence aux fréquentes tornades qui s’y produit, et curieusement chaque lieux de contamination en fait partie. Et pour la petite histoire, la vallée de New Madrid est aussi un couloir de tornades !!

Sur la carte suivante, les boules grises : les foyers contagieux; les jaunes les lieux de séismes. La carte en-dessous représente le couloir de tornades sur 56 ans de pistage.

 

Capture

 

5816205

 

source via Les M.E.

Tag(s) : #USA

Partager cet article