Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis hier, samedi 28 décembre, 1,3 million d’Américains ont perdu leurs allocations chômage. Le Congrès a refusé d’approuver le renouvellement de cette prestation avant de s’ajourner pour les fêtes de fin d’année. Pour beaucoup de familles, cette interruption des indemnisations est une catastrophe.

Sur les quelque 4 millions de chômeurs américains, 1,3 million cesseront de recevoir une indemnisation du gouvernement fédéral d’un peu plus de 1 000 dollars par mois. Les personnes touchées sont celles qui sont sans emploi depuis plus de 73 semaines, la durée maximum pendant laquelle ils ont droit à une allocation chômage.

 

 

Belgique : exclusif: 55.000 chômeurs belges vont perdre leurs allocations

 


Catastrophe

L’ancien président Bush avait fait adopter la loi dès le début de la crise en 2007. Mais en dépit de l’insistance de Barack Obama, le Congrès a refusé cette année de la renouveler, les républicains estimant qu’elle coûtait 25 milliards de dollars par an.

Pour nombre de familles, comme celle de Dolores Ceriani, dans l’État de New York, l’arrêt de cette indemnisation est catastrophique : « C’est terrifiant, estime cette dernière. Un désastre. Comment je vais nourrir mes quatre enfants, comment je vais nourrir mon chien, mon mari ? C’est tellement accablant qu’on ne sait pas où commencer. »

 


Renouvellement incertain

Barack Obama va essayer d’obtenir, dès le retour du Congrès le 6 janvier, qu’il restaure pour au moins trois mois l’allocation, mais le renouvellement pour un an est plus incertain.

Pour les économistes, l’opposition des républicains est un mauvais calcul : privés de leur indemnisation, les sans-emploi ne peuvent contribuer à la croissance de l’économie, ce qui pourrait replonger les États-Unis dans la récession.

 

source via Sylvain J. ( facebook)

Tag(s) : #USA

Partager cet article