Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grâce aux progrès de l'intelligence artificielle et de la reconnaissance vocale, bientôt les usagers considérerons leurs téléphones portables comme leur meilleur ami.

 

Le téléphone portable est en passe de devenir le nouveau meilleur ami "obligé" de l’homme. Une enquête britannique très sérieuse a révélé tout récemment que 66% des personnes ressentent une réelle souffrance lorsqu’ils sont séparés de leur téléphone portable. La maladie dont ils sont victimes, la nomophobie, se traduit par des crises de paniques.

Un sondage réalisé outre-Manche, publié dans le Telegraph, et relayé par le Los Angeles Times aux Etats-Unis, indique que près de deux tiers des personnes interrogées, 66% très exactement, sont victimes de nomophobie. Il s’agit d’une nouvelle maladie dérivée de l’anglais "no mobile phone phobia", une crainte liée aux nouvelles technologies et plus spécifiquement aux téléphones portables. En clair, les victimes ne supportent pas d’être éloignées de leur téléphone portable. Certes, les maladies étranges sont légion. Mais ce qui frappe c’est le nombre élevé des personnes qui indiquent souffrir de nomophobie.

Il y a quatre ans, à l’occasion d’un sondage similaire, les britanniques n’étaient encore "que" 53% à avouer leur peur panique lorsqu’ils ne pouvaient agripper leur téléphone portable. Les femmes sont plus atteintes que les hommes, et la tranche d’âge la plus exposée est celle des 18-24 ans. Cette maladie est-elle aussi répandue

http://www.carevox.fr/sante-maladies/article/dependance-aux-telephones

 

Tag(s) : #SANTE

Partager cet article