Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog






Le Président américain Barack Obama a participé pour la première fois au 6e Sommet de l'Asie Orientale qui a eu lieu cette année à Bali, en Indonésie. Par la suite, lui ainsi que la Secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton ont profité de toutes les occasions possible pour faire connaître leurs idées sur le soi-disant « retour des Etats-Unis en Asie ». Obama a annoncé que les Etats-Unis ont décidé d'envoyer un détachement fort de 2.500 soldats qui seront en garnison en Australie, tandis que Hillary Clinton a déclaré que le vingt et unième siècle sera « le siècle du Pacifique des Etats-Unis ». Toutes ces déclarations et toutes ces dispositions, prises par les Américains pour claironner leur soi-disant « retour », sont suivies de près par le monde entier qui prête une grande attention à l'évolution de la situation.

Le « Wall Street Journal » a publié 25 novembre dernier un article écrit par Hugh White, unéminent universitaire australien et ancien secrétaire adjoint à la Défense nationale. Il est dit dans cet article qui porte le titre « La doctrine Obama » que la visite du Président américain en Asie marque la naissance de la « doctrine Obama ». L'article fait la comparaison entre la « doctrine Obama » et la « doctrine Truman » et considère que les deux visent un même objectif qui est de contrer un rival. La deuxième, née le 12 mars 1947, était la base de la politique des États-Unis contre le Bloc communiste durant la guerre froide. Ayant pour but principal de s'opposer à l'Union soviétique, a marqué le début de la Guerre froide. Pour ce qui est de la première, elle vise principalement à empêcher le développement de la Chine. Pour Hugh White, il pense que c'est une grave erreur commise par les Américains et dans le cas où ils persisteraient dans cette stratégie, ils pourraient le payer cher.

Dans le contexte de la naissance de la « doctrine Obama », est-il possible qu'une nouvelle guerre froide éclate ?

Pour pouvoir répondre à cette question, il est nécessaire tout d'abord de connaître correctement, et surtout de comprendre parfaitement la situation générale de notre monde actuel. De longues années se sont écoulées depuis l'ancienne guerre froide et avec le temps, l'époque de la guerre et de la violence révolutionnaire est une époque révolue et notre monde est entré dans une nouvelle époque caractérisée par la paix et le développement. Ainsi, la paix, le développement et la coopération sont devenus le courant principal de notre époque et aucune force au monde de saurait empêcher, endiguer et arrêter ce courant de l'histoire. Cependant, il existe évidemment dans notre monde un autre courant qui prône la guerre froide, l'affrontement et le conflit. Pour ce qui est de la Chine, elle ne souhaite aucunement et absolument pas déclencher une nouvelle guerre froide contre les Etats-Unis.

Ensuite, pour que la guerre froide puisse éclater, il faut que les deux parties concernées agissent chacune de leur côté pour la déclencher. La guerre froide entre les Etats-Unis et l'Union soviétique a été possible du fait que les deux pays étaient rivaux et se disputaient l'hégémonie mondiale, ce qui est complètement contraire aux visées de la Chine d'aujourd'hui qui ne recherche aucunement ce genre d'hégémonie et qui a toujours déclaré que sa politique fondamentale est de s'opposer fermement, résolument et inflexiblement à l'hégémonie mondiale, d'où elle vienne. Quant à la lutte acharnée entre ces deux principaux courants dont l'un a pour objectif la paix, le développement et la coopération, alors que l'autre préconise toujours la guerre froide, l'affrontement et le conflit, la Chine s'aligne inébranlablement aux côtés du premier tout en s'opposant résolument et énergiquement au deuxième et c'est la raison pour laquelle elle ne souhaite absolument pas entamer une nouvelle guerre froide contre les Etats-Unis.

D'autre part, les relations sino-américaines d'aujourd'hui, de par leur nature sont complètement différentes des relations soviéto-américaines. A cette époque-là, les relations soviéto-américaines étaient principalement basées sur la rivalité et sur la dispute de l'hégémonie mondiale, alors qu'à notre époque, les relations sino-américaines sont basées principalement sur la coopération. Il n'y a aucun rapport d'interdépendance quant aux relations économiques entre l'Union soviétique et les Etats-Unis : le volume commercial des deux pays atteignait seulement 4 milliards de dollars US dans les meilleures années. Aujourd'hui, le volume global du commerce sino-américain s'élève à plus de 400 milliards de dollars US. De plus, l'Union Soviétique ne détenait pas de dette publique américaine, tandis que la Chine est maintenant le plus grand pays du monde détenteur de cette dette. Lors de la guerre froide, les Etats-Unis et l'Union soviétique ne pensaient aucunement à développer leurs relations, au contraire, chacune des deux parties ne songeait qu'à couper l'herbe sous le pied de l'autre, à neutraliser et à contrecarrer les efforts de l'autre et à mener une « guerre d'intermédiaires ». Quant à la Chine, au cours des trente années qui ont suivi son émergence et son développement, tout en faisant de grands efforts pour réaliser une croissance économique remarquable, elle a pensé à partager ses acquis et les résultats de ses succès avec le monde entier, y compris avec son partenaire économique, les Etats-Unis, ce qui a procuré des profits et des avantages à tout le monde. En agissant ainsi, la Chine ne pensait nullement à appliquer une politique de circonstance subordonnée à des raisons de convenance temporaire, car sa décision a été prise en tenant compte de sa stratégie de développement pacifique.

Le 12 novembre, lors de sa rencontre à Honolulu, à Hawaï, avec son homologue américain Barack Obama, le Président Hu Jintao a indiqué : « En tant que deux grandes puissances, la Chine et les Etats-Unis doivent renforcer leur coopération et c'est leur seul bon choix. Le développement entre la Chine et les Etats-Unis de relations de coopération et de partenariat basées sur le respect mutuel et les avantages réciproques est une décision importante prise par les deux pays en considérant leurs intérêts communs et les responsabilités qu'ils doivent assumer l'un comme l'autre et d'après les conclusions stratégiques qu'ils ont tirées en commun ». Cette déclaration expose et explique la politique de la Chine à l'égard des Etats-Unis et cette politique sera appliquée de façon ferme et inébranlable.

Le développement de la Chine se trouve actuellement à un moment crucial, car la deuxième décennie du 21e siècle revêt pour celle-ci une importance primordiale. Quel que soit l'évolution et le changement de la situation internationale, la politique chinoise de la voie du développement pacifique demeurera inchangée de même que sa stratégie d'ouverture sur l'extérieur pour garantir les avantages réciproques et la coopération mutuellement bénéfique qu'elle persistera à appliquer. Bref, la Chine est résolue à poursuivre sa marche en avant en se conformant au courant général mondial. Elle est fermement opposée à une nouvelle guerre froide à laquelle certains sont en train d'inciter et exciter et elle fera tout notre possible pour ne pas tomber dans le piège, car c'est une voie qui mènerait le monde entier au désastre et à la catastrophe. Ce courant-là, qui va à l'encontre de l'histoire, est voué à l'échec, c'est certain et c'est un fait incontestable !

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article