Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le décès survient alors que le service de... (Photo: Darryl Dyck, PC)

Agrandir

Le décès survient alors que le service de protection des incendies de Vancouver s'inquiète de l'état des lieux du camp.

Photo: Darryl Dyck, PC

 

La Presse Canadienne via "incapable de se taire" : "Il ne sera pas long que les campements d'indignés seront comparés à Woodstock."--- Hey Labeaume, les vrais empereurs sont magnanime. Laisse les tranquille!
Vancouver

Une femme installée au camp du mouvement Occupons Vancouver est morte samedi après-midi après avoir été découverte dans un état «inconscient», a dit la police.

La femme dans la vingtaine a été trouvée dans une tente par un autre protestataire. Les techniciens ambulanciers l'ont transportée à l'hôpital où son décès a été constaté, ont précisé les autorités.

 

La cause du décès n'a pas été déterminé, mais rien ne laissait croire qu'il s'agissait d'une mort suspecte, ont-elles ajouté.

 

 

Le décès survient alors que le service de protection des incendies de Vancouver s'inquiète de l'état des lieux du camp.

 

Le maire de Vancouver, Gregor Robertson, a d'ailleurs demandé aux autorités municipales de trouver un moyen de fermer le site de façon sécuritaire et sans trop de perturbation.

 

Lauren Gill, l'une des organisatrices du camp, a expliqué que la femme était apparemment morte d'une surdose de drogue.

 

Elle a dit que le décès soulignait la nécessité d'implanter davantage de services pour lutter contre la dépendance, puisque la consommation de drogue est un problème important de la ville.

 

«Je crois que c'est un problème partout à Vancouver et c'est pourquoi nous avons besoin d'Insite», a-t-elle déclaré en parlant du site d'injection supervisé dans le quartier Downtown Eastside, où les gens peuvent s'injecter leur propre drogue sous supervision médicale.

 

Mme Gill, qui se présente comme indépendante aux élections municipales prévues ce mois-ci, a ajouté qu'en tant qu'intervenante en santé mental et en services de lutte contre la dépendance, elle avait vu beaucoup trop de morts par surdose.

 

«Nous avons perdu un membre de notre communauté», a-t-elle dit. «Nous avons une communauté très forte ici et nous ferons tout ce qui est nécessaire pour nous soutenir mutuellement.»

 

Mme Gill a dit ne pas vouloir transformer la mort en geste politique, et espère que les autres candidats ne le feront pas non plus.

 

Le décès serait apparemment survenu avant qu'un groupe musical appelé DOA ne commence à jouer dans le camp.

Samedi, les tensions ont semblé croître sur le site, où un caméraman a été proeté au sol et où des protestataires ont commencé à harceler des journalistes.

 

Le chef du service des incendies, John McKearney, a ordonné aux occupants d'enlever de grandes toiles, d'espacer les tentes et de démonter les tentes vides après que les secouristes eurent éprouvé des difficultés à accéder au site, jeudi, pour aider quelqu'un victime d'une surdose de drogue.

 

Les protestataires ont tout d'abord rejeté les craintes de M. McKearney concernant la sécurité, mais ont enlevé quelques bâches.

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article