Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

mosques us














Le magazine Perspectives on Terrorism a récemment rendu publique une étude sur la propension des mosquées américaines à encourager l’étude de textes islamiques qui encouragent le recours à la violence pour atteindre des objectifs politiques. L’étude s’intitule :

Sharia Adherence Mosque Survey: Correlations between Sharia Adherence and Violent Dogma in U.S. Mosques (Enquête sur l’adhésion à la charia dans les mosquées : Corrélations entre l’adhésion à la charia et la propagation d’une doctrine violente dans les mosquées des États-Unis).

L’étude portait sur 100 mosquées choisies de façon aléatoire sur le territoire américain. Les principales conclusions de l’étude sont les suivantes :

 

  1. 80% des mosquées visitées fournissent à ceux qui les fréquentent de la littérature pro-jihad encourageant le recours à la violence extrême (Qutb et Maududi) ou "modérée" (Ibn Khatir) contre les non-musulmans. Qutb, Maududi et Ibn Kathir font partie des auteurs endossés par les Frères Musulmans;

  2. 51% des mosquées diffusent la littérature d’auteurs comme Maududi et Sayyid Qutb qui promouvaient la révolution islamique;

  3. Les imams opérant dans ces mosquées promeuvent ce type de littérature;

  4. Il existe une corrélation entre la propension de ceux qui fréquentent les mosquées à se conformer aux pratiques recommandées par la charia et le niveau de violence de la littérature disponible dans les mosquées qu’ils fréquentent.

Pour les fins de l’étude, différentes pratiques furent examinées pour déterminer l’adhésion de ceux qui fréquentent une mosquée particulière à la charia.

Lors de la prière

  1. Ségrégation des sexes;
  2. L’imam ou un leader s’assure de l’alignement des participants en lignes compactes et droites.

Description de celui qui dirige la prière

  1. Port de la barbe;
  2. Port d’un couvre-chef traditionnel;
  3. Port de vêtements traditionnels (non-occidentaux) avec des pantalons qui remontent au-dessus des chevilles;
  4. Port de la montre au poignet droit.

Description des participants

Le port de la barbe, celui du couvre-chef et de vêtements traditionnels ont également été observés chez les participants;

Dans les mosquées où les femmes étaient présentes à la prière (65%), les observateurs notèrent si elles portaient un hijab moderne ou non (une partie de la chevelure est visible dans le premier cas).

Une version préliminaire de l’étude a été publiée par le Middle East Forum à l’été 2011.

La dernière version de l’étude est disponible sur le site Perspectives on Terrorism.

Profils de sept livres recommandés par les islamistes

Les responsables de l’enquête sur la propagation de textes violents dans les mosquées ont produit de courts profils pour sept des livres dont ils cherchaient à déterminer la disponibilité dans les mosquées qu’ils ont visitées. Les profils des livres et leur contenu sont accessibles en version anglaise en cliquant sur les hyperliens suivants :

  1. Riyad-us Saliheen Yahiya ibn Sharaf al-Nawawi (1234-1278);
  2. Jihad in Islam Sayyid Abul Ala Maududi (1903-1979);
  3. Umdat al-Salik (Reliance of the Traveller) – Ahmad ibn an-Naqib al-Misri (1302–1367);
  4. Tafhim al-Qur’an (The Meaning of the Qur’an) – Sayyid Abul Ala Maududi (1903-1979);
  5. Fiqh-us-Sunnah (The Book on Acts of Worship) – Sayyid Saabiq (????-2000);
  6. TafsirIsmail Ibn Kathir (1301-1373);
  7. Ma’alim fi’l-Tariq (Milestones) – Sayyid Qutb (1906-1966).

La mosquée, un centre de la révolution islamique

Dans un essai consacré aux origines intellectuelles du renouveau musulman du XXe siècle, Ibrahim Abu-Rabi, un intellectuel des Frères Musulmans basé en Amérique du Nord, rapporta qu’il revenait à Hassan al-Banna, le fondateur de l’organisation islamiste, d’avoir modifié le rôle de la mosquée :

(Traduction PdeB) «(Hassan) al-Banna consacra un zèle incessant à organiser son mouvement, modifiant radicalement certaines pratiques et certains concepts-clés. Un des changements qu’al-Banna chercha à apporter fut de faire passer le statut de la mosquée d’un endroit statique de culte à un centre de la révolution islamique.»

Ibrahim Abu-Rabi, Intellectual origins of Islamic resurgence in the modern Arab world (Les origines intellectuelles du renouveau islamique dans le monde arabe moderne), State University of New York Press, Albany, pp. 76-77 Google Books

Jusqu’à son récent décès, Ibrahim Abu-Rabi dirigeait la Chaire d’Études islamiques à l’Université de l’Alberta (Edmonton). Point de Bascule a produit un profil d’Abu-Rabi.

La conclusion de l’étude de Perspectives on Terrorism confirme que la transformation des mosquées en centres de révolution islamique telle que promue par Hassan al-Banna est bel et bien en voie de réalisation.


source: Point de Bascule

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article