Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Un pilote de la compagnie aérienne australienne Qantas, hors service au moment des faits, fait l’objet d’une enquête de la part de son employeur : il a eu des ébats sexuels à bord d’un A380 entre Londres et Sydney, avec l’une des passagères Première Classe, créant l’indignation des passagers à leurs côtés.

Le pilote, hors service au moment des fait, n’était pas en uniforme sur le vol long-courrier du 25 novembre dernier de Qantas entre Londres et Sydney, rapporte le tabloïd australien The Herald Sun. Il n’empêche qu’il a voulu prendre son pied – pas seulement avec du champagne – et grimper au septième ciel avec une passagère qui ne demandait que ça, selon toute apparence. Le problème est que la promiscuité de la cabine, même dans une luxueuse première classe d’un A380 de Qantas, où l’on peut se protéger du regard de ses voisins, a perturbé les passagers alentours en raison des bruits inévitables que provoquaient leurs ébats. Les voisins ont même été si ennuyés que l’équipage a dû s’y employer à deux fois pour raisonner le pilote, ce dernier n’entendant rien, trop occupé qu’il était à consommer son délit.

Un pilote de Qantas fait des cabrioles avec une passagère

Finalement, ce dernier finira par rejoindre un siège en classe économique. Et quand la passagère a débarqué à Singapour, le pilote a rejoint à nouveau la première classe jusqu’à l’arrivée à Sydney. Une enquête interne est en cours. Elle pourrait se conclure par le licenciement du pilote, quand même payé 153 000 livres (180 000 euros) à l’année, indique le tabloïd. L’association des pilotes internationaux australiens lui a proposé son aide.

source: crash-aerien.aero

Tag(s) : #INSOLITE

Partager cet article