Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Anne Sinclair, directrice éditoriale de la version française du Huffington Post. © reuters.


Près de 1.500 tableaux de maîtres, dont Picasso, Matisse et Chagall, confisqués par les nazis ou vendus par des Juifs persécutés, ont été découverts dans un appartement à Munich, affirme dimanche Focus. Parmi les oeuvres découvertes se trouve un tableau d'Henri Matisse qui avait appartenu auparavant au collectionneur juif Paul Rosenberg, le grand-père de la journaliste Anne Sinclair, forcé d'abandonner sa collection lorsqu'il a fui Paris, écrit le journal allemand.

 

L'appartement où ont été retrouvées les toiles. © reuters. Exposition sur l'"art dégénéré" à Berlin en 1938. © reuters. © reuters. © reuters.


Selon La Libre Belgique, cette toile dont Anne Sinclair devrait cohériter fait partie d'une série intitulée "Portraits d'une Dame", qui appartenait jusqu'en 1940 à ce collectionneur mondialement célèbre pour avoir découvert Henri Matisse, mais aussi Georges Braque ou Fernand Léger.

Décédé en 1959, le grand-père maternel d'Anne Sinclair tenait une galerie d'art rue de la Boétie, près des Champs-Elysées à Paris. Il avait notamment signé un contrat d'exclusivité avec Picasso de 1918 à 1939.

En 1941, il dut fuire Paris, les Allemands ayant investi sa galerie. Parti aux Etats-Unis avec sa famille, Rosenberg aurait été spolié de près de 200 toiles par les nazis. Cent-soixante lui ont été restituées après la guerre: des Degas, Renoir, Cézanne ou Courbet notamment.

Comme le rappelle La Libre, Anne Sinclair a déjà vendu plusieurs toiles héritées de son grand-père: les "Nymphéas" de Monet (pour 20 millions de dollars), un Fernand Léger et une "Odalisque" de Matisse à 33 millions de dollars. En 2008, l'ex-épouse de Dominique Strauss-Kahn céda à l'État français le tableau de Pablo Picasso intitulé "Portrait de Madame Rosenberg et  de sa fille", qui représente sa grand-mère et sa mère.

La valeur des tableaux retrouvés estimée à un milliard d'euros
Selon Focus, qui affirme avoir mené une grande enquête, ces tableaux de grands maîtres du XXe siècle découvert ce week-end à Munich sont estimés à environ un milliard d'euros. Ils étaient entreposés dans l'appartement d'un octogénaire.

Les tableaux avaient été découverts par la police allemande en 2011, mais cette découverte n'avait jamais été rendue publique jusqu'à l'article de Focus.

D'après Focus, le père de l'octogénaire était un célèbre collectionneur allemand, Hildebrand Gurlitt, qui avait acheté ces tableaux dans les années 30 et 40. Ces oeuvres avaient été soit confisquées par les nazis à des Juifs et revendues ensuite, soit vendues à bas prix par des Juifs en fuite. Ou encore confisquées par des agents du Troisième Reich parce que considérées comme de "l'art dégénéré" - par opposition à l'art officiel prisé par Hitler - et revendues également ensuite par les nazis.

Hildebrand Gurlitt, au départ peu apprécié des nazis notamment à cause d'une grand-mère juive, sut grâce à ses innombrables contacts et à ses immenses connaissances artistiques se rendre indispensable auprès des dignitaires du IIIe Reich. Il fut ainsi notamment chargé par le ministre de la Propagande, Joseph Goebbels, de vendre dans des pays étrangers des tableaux d'"art dégénéré" exposés dans des musées allemands.

Un trésor au milieu de détritus
Après la fin de la Seconde guerre mondiale, Hildebrand Gurlitt sut se défendre de ses accointances avec les dignitaires du IIIe Reich, en mettant en avant ses origines juives et sa non-appartenance aux organisations nazies. Il affirma égalemant avoir aidé des Juifs et des artistes persécutés en achetant leurs biens.

Pendant près de cinquante ans, son fils, un solitaire sans profession, a gardé ces tableaux dans des pièces sombres de son appartement rempli de boîtes de conserve périmées et de détritus. Au fil des ans, il a vendu certains de ces tableaux et a vécu du produit de ces ventes. En 2011, la police allemande a perquisitionné dans l'appartement du fils Gurlitt, dont le comportement était suspect, et a découvert les tableaux, selon le journal.

© ap.

source

 

Tag(s) : #ART

Partager cet article