Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

divorse-facebook-562.jpgNous apprenons que 20% des divorces en France sont dûs au réseau social facebook ! A prendre avec des pincettes.


Selon une étude récente, le réseau social facebook ne rapprocherait pas les gens. Il les sépare, facebook accroît la solitude, et nonobstant le nombre d'amis virtuels, ce qui est le plus visible, c'est le temps passé loin de ses proches. Il rapproche deux personnes très éloignés, mais pour la plupart, le réseau efface le réel pour laisser place à une réalité plus sombre : la dématérialisation des sentiments.

WikiStrike soutient les réseaux sociaux dont facebook, mais nous prévenons de ses abus. Ce n'est pas pour rien aujourd'hui que 20% des divorces sont liés à ce réseau social, mais n'est-ce pas plutôt internet de manière générale ?

L'ordinateur serait lui-même cause d'addiction. Le constat est clair : facebook éclate les ménages. Son utilisation excessive nous pousse à la séparation. Beaucoup se servent de ce pourtant magnifique support à mauvais escient. Il faut dire que la vitrine est trop belle et les attaques faciles !


 

Comment cacher vos amants sur facebook selon une étude récente ?

1 créer un nouveau profil, homme si vous êtes une femme, et inversement

2 Ne prononcer plus le mot "je t'aime" mais mettez-vous d'accord pour un code entre vous.

3 Noyez-les dans la masse en ayant le plus de contacts possibles, même si vous ne les connaissez pas.

 

 

Proposez-nous des idées. Nous les rajouterons, en espérant que nous ferons baisser le nombre de divorces.

Mais il ne faut pas écarter non plus que facebook est un endroit d'échanges et de rencontres et c'est forcément là que tout peut arriver.

Mais de nouveaux bonheurs naissent, c'est aussi formidable. Pensez juste un peu à vos bambins...


 

Ghisham Doyle pour WikiStrike


Au royaume-uni comme en France, facebook responsable d'un divorce sur cinq

Facebook est désormais impliqué dans plus d'un divorce sur cinq au Royaume-Uni. C'est le résultat d'une enquête d'un cabinet d'avocats spécialisé dans ce domaine. Parmi les griefs invoqués dans ces affaires, on retrouve la publication de messages plus ou moins tendancieux, mais également des sollicitations trops fréquentes via le réseau social.

Avec plus de 350 millions de membres à travers le monde, Facebook est désormais un vrai microcosme de la société. Chacun peut renseigner sur son profil de nombreuses informations, allant de l'état civil à la formation scolaire, en passant par les coordonnées, l'emploi ou encore la situation amoureuse. Et justement, ce dernier point commence à prendre une importance cruciale chez les membres du site communautaire.

On savait déjà que les couples aimaient se rendre sur Facebook après l'amour. Mais on savait moins que le réseau social était désormais responsable d'un divorce sur cinq au Royaume-Uni. Car si Facebook a beau être idéal pour retrouver des amis en ligne, certains membres n'hésitent pas à se servir de cet espace comme d'un Meetic gratuit. Et forcément, il n'est jamais très apprécié de voir le mur (le fil de publication d'un profil) de son ou sa partenaire être envahi de messages plus ou moins grivois.

Selon un cabinet d'avocat, plus de 20 % des nouvelles demandes de divorce font directement référence à Facebook. Mark Keenan, le directeur de Divorce-Online, estime que "la principale raison invoquée est la discussion un peu trop intime avec d'autres individus", activité plutôt mal perçue lorsqu'on est en couple. "J'avais entendu parler que beaucoup de gens avaient trouvé des choses sur leur partenaire et j'ai décidé de voir l'importance de ce phénomène. J'ai vraiment été surpris de voir que 20 % des demandes de divorce mentionnent Facebook" a-t-il déclaré au Telegraph.

Si la société n'a pas détaillé la façon dont les preuves sont accumulées (bien que la connexion illicite sur le profil de l'autre soit l'hypothèse la plus vraisemblable), elle explique que "les e-mails et les messages publiés sur Facebook" sont les principaux griefs retenus. Moralité, les mariés vont devoir être encore plus prudents sur leur "vie privée", même lorsqu'il s'agit de leurs proches. Un comble !

 

Source: numerama

Lu sur: Wikistrike

Tag(s) : #VIE QUOTIDIENNE

Partager cet article