Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Angela Merkel, Norbert Lammert (gauche), président du parlement et le député Volker Kauder© reuters
 

Un cacique du Parti conservateur de la chancelière allemande Angela Merkel a suggéré à la Grèce de sortir de son plein gré de la zone euro, dans un entretien publié jeudi par Der Spiegel Online.

"Je pense que chasser la Grèce de la zone euro serait extrêmement problématique", a déclaré Volker Kauder, chef du groupe parlementaire des Unions chrétiennes (CDU/CSU) au Bundestag. "Mais si la Grèce décidait elle-même de sortir de la zone euro, cela serait complètement autre chose".

"L'Europe parle allemand"
"La pression sur la Grèce doit augmenter", a jugé l'homme politique, qui s'est déjà illustré plusieurs fois par ses bourdes, par exemple quand il avait affirmé fin 2011: "Maintenant l'Europe parle allemand".
"On doit faire comprendre (aux Grecs) qu'il ne peut y avoir de l'argent que si le pays est dirigé de manière rigoureuse", a-t-il poursuivi, "au besoin par un commissaire mis en place par l'UE ou les pays de la zone euro".

Négociations
Athènes négocie avec ses créanciers privés un effacement d'une partie de sa dette, des tractations qui s'éternisent. De leur issue dépendent les contours d'un nouveau programme d'aide au pays, accordé par ses partenaires européens et le Fonds monétaire international (FMI).

Propagande
L'Allemagne, premier contributeur aux aides européennes, a connu une vague de propagande dirigée contre la Grèce au moment du premier plan d'aide, en 2010. Ces aides "étaient justes, il n'y a pas de regrets à avoir", a dit M. Kauder. Mais "malgré tous les plans d'aide le pays n'a connu que très peu d'améliorations", a-t-il déploré. (belga)

© reuters
26/01/12 14h25
Tag(s) : #Crise de l'Euro

Partager cet article