Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Merci à Michelle pour l’info…

Pr Marc van Montagu

 Ce mercredi soir à Washington, trois scientifiques ont reçu le Prix mondial de l’alimentation. Il a été décerné à deux chercheurs américains et pour la première fois à un Belge. Le professeur Marc Van Montagu de l’Université de Gand, récompensé pour ses recherches sur les OGM mais également récompensé par les firmes agro-alimentaires pro-OGM.

C’est le secrétaire d’Etat américain John Kerry qui annonce le nom des trois vainqueurs. Et parmi eux, le professeur Van Montagu. Il reçoit un prix mondial de l’alimentation pour son travail concernant les OGM.
Il y a exactement 30 ans, ce chercheur de l’université de Gand a présenté une découverte tout à fait inédite. La première plante modifiée génétiquement, il s’agissait d’un pied de tabac. C’est grâce au professeur Van Montagu que les OGM ont pu se développer.
Prix Monsanto?
Et c’est bien là toute l’ambiguïté de ce prix de l’alimentation. Selon un média d’investigation américain, une partie de ce prix est financé par des géants de l’agroalimentaire américain comme Cargill ou encore Monsanto.  
Ne s’agit-il pas d’une récompense des lobbies pro-OGM ? « C’est à nous d’essayer de faire qu’ils ne gardent pas le monopole. Et c’est justement dommage, parce que c’est l’Europe qui leur donne le monopole« , réagit Marc Van Montagu.
Pour Marc Fischer, le secrétaire générale de Nature et Progrès, ce prix mondial de l’alimentation n’a rien de scientifique: « Un Belge doit aller au fin fond des États-Unis pour recevoir un prix d’une fondation privée parce qu’ici en Europe, les OGM, personne n’en veut ! C’est assez ‘nombrilique’ ce prix. Ce sont des firmes agroalimentaires qui remettent un prix à une personne qui est quand même l’emblème du développement de la biotechnologie« .
Le Prix mondial de l’alimentation semble avant tout un moyen pour les Etats-Unis d’exporter ses pratiques agricoles.
Tag(s) : #NATURE - ECOLOGIE

Partager cet article