Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Environ un cinquième de la population allemande ne possède aucun patrimoine, selon des chiffres publiés mercredi qui mettent en lumière de fortes inégalités de répartition dans la première économie européenne.

Chaque Allemand possède en moyenne 83.000 euros de patrimoine, selon cette étude réalisée par l'institut de recherche économique DIW pour le compte de la fondation Hans-Böckler, proche des syndicats. Les chiffres analysés portent sur l'année 2012, et ont été compilés à partir de sondages auprès d'un échantillon de 25.000 personnes.

Mais derrière ce chiffre, les inégalités de répartition, si elles ne s'aggravent pas, "se maintiennent à un niveau élevé", a expliqué lors d'une conférence de presse Markus Grabka, chercheur au DIW et auteur de l'étude. Environ un cinquième de la population n'a aucun patrimoine, une proportion qui monte à deux tiers chez les chômeurs, a-t-il précisé. Environ un tiers des Allemands sont endettés, et une proportion croissante d'entre eux sont même surendettés.

Un des pays les plus inégalitaires

Par rapport à ses voisins européens, l'Allemagne fait preuve d'un degré plus élevé d'inégalité, tel que mesuré par le coefficient Gini. Celui-ci était de 0,78 en 2012, contre une moyenne de 0,68 dans l'Union européenne et en France. Plus le chiffre est proche de un, plus l'inégalité est prononcée.

De grosses différences qui persistent entre l'Ouest et l'Est du pays, plus de 20 ans après la Réunification, expliquent en partie cette position de l'Allemagne. A un patrimoine moyen de 94.000 euros par adulte à l'Ouest correspond en ex-RDA un chiffre de seulement 41.000 euros, explique le DIW. Mais ce fossé, directement hérité de l'histoire, est en train de se combler. "Déjà il n'y a presque plus de différences pour les jeunes générations", a déclaré M. Grabka, "et on peut nourrir l'espoir que cela continue à se niveler", d'autant que le recul du chômage est en ce moment plus prononcé à l'Est qu'à l'Ouest du pays.

 

source via aitre Confucius

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Crise de l'Euro

Partager cet article