Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est le titre (traduit) d'un article qui a essayé de sortir aujourd'hui. Malheureusement le site n'est plus accessible. J'ai repéché le texte dans le cache google:

Les eurocrates ont décidé la semaine dernière derrière des portes fermées une gigantesque décote des pays du sud. Les épargnants et contribuables allemands vont également saigner. L'Europe ne tient plus que par la volonté de Merkel. L'élite politique ne veut meme pas imaginer ce qui se passerait, si lors des prochaines elections du Bundestag quelque chose allait de travers.

Il y a eu de l'action derrière les coulisses, car les pays du sud de l'Europe se dirigent toujours plus vite en direction du collapse total. J'avais déjà prévenu dans le passé, que nos contacts au plus haut niveau du gouvernement allemand nous avaient déjà expliqué que s'il fallait choisir entre l'abandon de l'euro et l'austérité, c'est toujours pour l'euro qu'on se déciderait.

Abandonner l'euro serait une trop grande defaite publique de la politique, les politiciens préfereront enfermer nimporte qui et tuer tous avec leurs familles, avant d'avouer que ce sont eux qui ont provoqué tout le chaos.

D'après notre modèle, le jour de décision s'est fait dans la semaine du 20.5. au 24.5.2013.

 J'ai raconté qu'en Espagne les premiers signes desespérés d'une crise à la Mad Max étaient visibles. L'article semble avoir été bien diffusé dans le monde entier. Les espagnols vivant en ville ont commencé à dévaliser les fermes - une fois ils ont meme volé 100 vaches!

Le Nikkei (20-27.5.) en train de sauver le dollar US De plus nous voyons en Espagne les débuts d'une liquidation à grande échelle de l'immobilier souffrant. La branche de la construction surchauffée et les prix immobiliers reviennent de force à un niveau realiste. Quelques banques s'effondreront quand meme, car elles ont un besoin massif d'argent pour compenser les pertes. On peut anticiper leur insolvabilité.
L'Italie occupe une telle place dans l'UE qu'un sauvetage n'est pas possible. C'est comme si les USA étaient banqueroute et que tout le monde cotisait pour le sauvetage.
Il n'y a là aucune alternative de prévue - à part la restructuration des dettes des pays du sud, qui n'est rien d'autre qu'un défaut de paiement partiel. Dans la semaine du 20 au 24 mai 2013, il a été décidé à huis clos d'une restrucuration massive des dettes: Les préparations dans l'UE ont déjà commencé. 
[...] J'arrete la traduction là j'en ai marre.
Bref, les election du Bundestag en septembre terrorisent tout le monde à Bruxelles. Si Merkel ne passe pas, l'UE est morte, tout le monde le sait. Il ne manque plus que l'agenda, mais il ne faut pas demander de dates à ces minables, apparemment ils ne savent vraiment plus ce qu'ils font. Heureusement (?) il y en a d'autres derrière les coulisses de la haute finance qui ne perdent pas le nord.

Supplément d'info:
L'Autriche a préparé le holdup, La loi votée le 21.05.2013 s'appelle "Bankeninterventions- und Restrukturierungsgesetz (BIRG)"
Il ne faut pas s'attendre à de telles infos en provenance de france, ce pays opaque, ce cloaque, mais supposons que les préparations ont lieu dans tous les pays d'Europe.

Tag(s) : #Crise de l'Euro

Partager cet article