Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 En Ukraine, les semis de céréales d'hiver seraient en net recul par rapport à l'an dernier. D'après les données du centre météorologique ukrainien, les semis de blé d'hiver 2011-2012 sont en repli de 46% par rapport à l'hiver précédent et le recul est encore plus significatif pour le colza et l'orge (-60% chacun).

La sécheresse puis le gel ont particulièrement affecté les cultures agricoles en Ukraine, les températures étant descendues jusqu'à -30°C au mois de février. Mais la décision des autorités de planter 2,3 millions d'hectares de céréales supplémentaires au printemps, soit 30% des surfaces d'hiver, devrait partiellement compenser les pertes de récolte liées aux conditions climatiques hivernales. Ainsi, la production céréalière pour l'ensemble de l'année en cours avait été estimée fin mars entre 40 et 42 millions de tonnes, contre 55 millions de tonnes en 2010-2011, année exceptionnelle.

source

 

300.000 hectares de blé détruit durant l'hiver :

Les surfaces françaises de blé d'hiver sont en recul de 6% en 2011-2012 par rapport à la campagne précédente. La vague de froid qui a sévi début février a entraîné la perte de 300.000 hectares, a indiqué mercredi 4 avril l'analyste Offre et demande agricole (ODA).

L'Est de la France serait la zone le plus touchée, avec des pertes allant jusqu'à 55% dans la Meuse et supérieures à 30% dans les autres départements lorrains, en Haute-Saône et à l'Est de la Champagne-Ardenne.

Le perte nette de surfaces sera moindre pour les agriculteurs français, qui ont ressemé 60.000 hectares de blé de printemps au mois de mars en lieu et place des cultures endommagées. La production pour la saison complète devrait même être comparable à celle de 2010-2011, à 34 millions de tonnes.

SOURCE

 

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article