Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pondu par Annelise le 13 décembre 2011 http://www.madmoizelle.com/

Les couples sont partout. Parmi eux, la plaie de ce monde : les couples relous. Apprends à les démasquer et t’en éloigner le plus vite possible.

Tu as forcément des couples dans ton cercle de connaissances. Tandis que certains couples voguent gaiement à deux, d’autres deviennent des créatures perfides à deux têtes, indissociables tant l’amour les unit. Un couple, c’est avant tout deux personnes plutôt sympas avec qui tu peux devenir amie. Mais voilà, certains partent en cacahuète et tombent dans la spirale infernale des couples bien relous. Petite typologie de ces duos de l’enfer.

Le couple fusionnel

C’est beau l’amour. Quand deux personnes s’aiment, elles te font parfois comprendre qu’elles ont trouvé leur moitié. Même si, sur le coup, cette révélation soudaine te fait doucement rigoler, tu ne dis rien. À ce stade, tu es juste contente pour eux. 

>> Symptômes : Le couple fusionnel commence à te péter les noix quand il devient totalement impossible de voir l’une des moitiés séparément. Un ciné avec l’un ? L’autre rapplique aussi. Quand tu essayes d’expliquer gentiment que tu veux juste voir une personne, pas les deux, on te répond que si tu n’acceptes pas le copain/la copine, c’est que tu n’es pas un vrai ami.

>> Solution : Leur acheter un slip double (très forte probabilité qu’ils aiment ça, qu’ils en redemandent et qu’ils décident de vivre éternellement dans ce morceau de tissu), leur envoyer un cordon ombilical frais par la poste avec un post-it « En symbole de votre amour », et leur acheter un tandem et un panier pique-nique pour ne plus jamais les revoir (ils pédaleront au loin vers la verte campagne).

Typologie des couples relous couples relous

Le couple niais

Ceci n’est en aucun cas une espèce rare. Ce sont ces personnes qui, pour parler de l’être aimé, vont te sortir tous les petits surnoms cromimi qu’ils se donnent, comme si tu partageais leur foyer. Résultat, tu ne regardes plus tes potes de la même façon et tu en viens à te demander s’ils s’appellent papa et maman quand ils font la bête à deux dos.

>> Symptômes : « Il est cro beau mon lipou hein ? », « Mamour, tu m’apportes un Coca s’il te plait ? Merci bébé d’amour », « J’attends ma tite femme ».

>> Solution : Trouver une version pornographique des Bisounours et leur envoyer par mail (ça se trouve, sisi), dessiner un arc-en-ciel avec leur photo à chaque extrémité, et les appeler respectivement Tinange et Louloutre.

Le couple Feux de l’amour

Le couple Feux de l’amour est super simple à reconnaître : ils se sont déjà quittés approximativement 17 fois, mais se remettent toujours ensemble au bout de quelques semaines en disant que cette fois :

  • l’un ou l’autre fera les efforts nécessaires, c’est sûr
  • cette séparation leur a fait prendre conscience qu’ils étaient faits l’un pour l’autre
  • ils ne pouvaient pas vivre séparés plus longtemps
  • si ça a déjà duré tout ce temps, ça veut forcément dire quelque chose non ?

>> Symptômes : au pire, ton amie t’appelle toujours à une heure très convenable (aux alentours de 4h du matin) pour t’apprendre leur énième dispute et sa décision de vivre en totale indépendance. Au mieux, ces deux-là tapent des scandales devant tout le monde dans les lieux publics (« De toute façon, tu peux pas t’empêcher de me parler comme ça, tu veux me faire comprendre que tu me domines »).

>> Solution : leur scotcher la bouche, s’acheter des boules Quies, ou changer d’amis (ces gens-là sont sans limite).

Le couple impudique

J’évoque ici ces gens capables de te faire sentir de trop à peu près tout le temps. Câlins à gogo et gestes intimes devant le monde entier, histoire que tu piges bien que ces gens se touchent, sont ensemble, et sont très heureux. Au cas où tu n’aurais pas compris.

>> Symptômes : Main au cul en public (« ça c’est d’la croupe »), grosses pelles baveuses suivies d’un câlin en règle dans la queue du cinéma.

>> Solution : Seau d’eau froide pour calmer leurs hormones, les emmener manger mexicain pour dissuader tout bisou baveux après le repas, faire « baaaaah !!! » avec un air de dégoût à chaque contact trop gênant.

En clair, un couple relou peut malheureusement se cacher derrière chaque couple qui t’entoure. N’hésite pas à faire de la prévention devant tes amis afin d’éviter un jour de mauvaises convulsions devant une nouvelle preuve d’attitude reloue. En attendant, ouvre l’œil, jeune padawan.

Tag(s) : #VIE QUOTIDIENNE

Partager cet article