Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 


 

Talim devrait lui aussi frapper le sud du Japon vendredi.

SOURCE

Après Guchol , Talim devrait lui aussi frapper le sud du Japon vendredi. | FUKUSHIMA INFORMATIONS | Scoop.it

 

Le violent typhon Guchol a traversé une large partie du Japon dans la soirée de mardi et la nuit, causant de très grosses perturbations. Cette puissante tempête issue d'un super typhon catégorie 4, avait atteint mardi en fin d'après-midi la partie sud de l'île principale de Honshu, puis a pris la direction du nord-est, passant au nord de Tokyo où ont été enregistrées des rafales de plus de 125 kilomètres par heure. Un autre typhon, appelé Talim  suit une route différente mais il devrait lui aussi frapper le sud du Japon vendredi. La centrale de Fukushima n'a elle subit que de fortes pluies et des rafales de vent modérées. Toutefois le passage de la tempête tropicale Guchol a provoqué une augmentation générale du taux de radioactivité ( voir l'article du Fukushima Diary à ce sujet ). 

 

 

 

Typhon Guchol : 50.000 Japonais se préparent à l’évacuation

 

Une personne a été tuée et une vingtaine ont été blessées à la suite de l’activité cyclonique du typhon Guchol, qui s’est abattu ce mardi sur le Japon. Des milliers de maisons ont été endommagées dans plusieurs régions du pays. Le typhon est accompagné de pluies torrentielles, avec des précipitations atteignant 80 mm par heure. Des rafales de vent dans le centre du typhon atteignent une vitesse de 50 m / s.

Plus de 5000 personnes ont reçu l’ordre d’évacuation et près de 50.000 personnes s’y préparent. Les services météorologiques du pays ont émis des avertissements concernant d’éventuels glissements de terrain et des inondations.

Guchol se déplace actuellement vers la région de Kanto sur l'île de Honshu. Il s’agit de la partie la plus urbanisée du Japon, où se situe la capitale Tokyo. Selon les prévisions, le typhon sera le plus actif dans cette région du pays. source

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le typhon Guchol qui s'approchait du Japon depuis le matin a atteint l'île de Honshu. A l'heure actuelle il se déplace vers Tokyo à une vitesse de 50 km à l'heure.

Les rafales de vent soufflent à une vitesse de 20-25 m/s atteignant 50 m/s dans son centre. Le typhon a également apporté des averses.

Plus de 400 vols ont été annulés à cause du typhon. Le trafic des ferry-boats a été arrêté, les autorités conseillent aux propriétaires des yachts et vedettes de ne pas prendre le large. Environ 90 trains ne sont pas sortis de leur dépôt. /G.

L'agence de météorologie japonaise a mis en garde mardi la population d'une partie du Japon l'appelant à rentrer tôt à cause de la violence du typhon Guchol qui a atteint en fin d'après-midi la partie sud de l'île principale de Honshu.

Un conseil d'évacuation a en outre été donné à 4.309 foyers, soit quelque 10.400 habitants, de la ville d'Ishinomaki au nord-est, déjà la plus meurtrie par le séisme et le tsunami du 11 mars 2011, la tempête y étant attendue dans la nuit et mercredi matin.

Guchol, quatrième typhon de la saison, se déplace de plus en plus vite, atteignant désormais la vitesse de 65 kilomètres à l'heure et charriant d'importantes précipitations avec des rafales de vent qui peuvent atteindre 180 kilomètres à l'heure.

Il devrait ensuite se déplacer dans la direction nord-est et passer au nord de Tokyo au milieu de la nuit, avant de rejoindre le Tohoku, zone ravagée le 11 mars, arrosant au passage un large périmètre avec des vents extrêmement violents.

C'est la première fois depuis 2004 qu'un typhon du mois de juin touche cette partie du Japon. En général, ce sont ceux des mois suivants qui suivent ce type de parcours.

Il est dangereux d'être dehors par un temps pareil et donc recommandé de rentrer tôt chez soi, d'autant que les transports risquent d'être très perturbés, a prévenu un météorologue de l'agence lors d'une conférence de presse mardi matin.

L'agence met notamment en garde contre les chutes d'arbres, les envols de toits ou les glissements de terrain.

Des dizaines de liaisons aériennes intérieures ont déjà été annulées et des trajets en train sont retardés ou suspendus.

Un autre typhon, le cinquième, appelé Tarim, suit un cheminement différent mais devrait lui aussi frapper le sud du Japon vendredi.
L'archipel est balayé chaque année entre juin et octobre par plusieurs typhons, parfois meurtriers et causant d'importants dégâts.


Source 

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article