Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://www.aquahedge.com/Tsunami%20Debris.jpg

Une étude récente vient de démontrer qu’une île flottante de détritus et de débris de la taille du Texas traverse actuellement l’Océan Pacifique et se dirige vers  la côte ouest de l’Amérique du Nord à la suite du  tsunami dévastateur qui a inondé le Japon en 2011.

 

Cinq millions de tonnes de débris, composés de restes de maisons, de bateaux et de toutes sortes d’objets appartenant aux milliers de victimes du tsunami, ont été avalées par l’océan ce fameux mois de mars 2011,  dont plus d’un million de tonnes d’épaves et de décombres navigue désormais vers les États-Unis.

Alors que les premiers débris de la tragédie qui ont traversé l’océan sont déjà parvenus sur les  côtes de la Californie, les scientifiques craignent que cette nouvelle découverte implique qu’il pourrait y en avoir beaucoup plus à venir et que surtout tout arrive à la fois.

La National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA, pour son sigle en anglais) a publié ses résultats mis à jour la semaine dernière en montrant la grande île flottante au nord-est des îles hawaïennes. (lien, ndlr)

Les scientifiques de la NOAA ont ajouté qu’un groupe de plus gros débris et moins concentrés s’étend de l’Alaska aux Philippines.

L’une des grandes craintes des États-Unis concernant l’arrivée de débris flottant est la possibilité qu’ils contaminés par les radiations de la centrale nucléaire .

Toutefois, les mesures prises jusqu’à présent avec des compteurs Geiger n’ont pas apporté la preuve du rayonnement des objets trouvés.

Certains  débris qui se sont déplacés plus rapidement ont été étudiés après qu’ils aient atteint la Californie à partir de 2011. Ainsi en avril dernier , un bateau de 5 mètres qui s’est échoué à Crescent City, en Californie, et a été formellement identifié comme appartenant au programme des sciences marines de l’école de Takata  de la ville japonaise de Rikuzentakata.

Au total, 27 objets parmi les plus de 1600 qui ont été recensés constituent des preuves substantielles du tsunami, a déclaré Keeley Belva, porte-parole de la NOAA.

Parmi ces éléments confirmés, on compte  un petit bateau qui est dans les eaux hawaïennes, une moto qui s’est échouée sur la côte de la Colombie-Britannique et  un ballon de football qui a été trouvé sur une île en Alaska avec le nom du propriétaire écrit dessus, un lycéen de 16 ans de la ville de Rikuzentakata, fortement touchée par le tsunami.

Source:Rusia Today
Traduction: Blogapares

 

Tag(s) : #USA

Partager cet article