Le tableau périodique des éléments, également connu sous le nom de table de Mendeleïev, vient d'accueillir trois petits nouveaux. Mais de quels éléments chimiques peut-il s'agir ? Et d'où peuvent-ils venir ?

Il s'agit des éléments chimiques 111, 112 et 110 qui portent respectivement les doux noms de roentgenium (Rg), copernicium (Cn) et de darmstadtium (Ds). Ces trois éléments portaient déjà ces noms et ils étaient déjà présents dans la table de Mendeleïev mais cette fois-ci l'IUPAC (International Union of Pure and Applied Chemistry) a officiellement reconnu leurs noms suite à un meeting tenu à Londres la semaine passée.

«La dénomination de ces éléments a été avalisée en consultation avec les physiciens du monde entier et nous sommes ravis de les voir désormais intégrer [officiellement] la table périodique« , a déclaré le Dr Robert Kirby-Harris, secrétaire général de l'IUPAP (International Union of Pure and Applied Physics).

Ils sont tous trois obtenus en laboratoire et leur structure électronique est instable. On connaissait les métaux lourds mais ces éléments sont dits « super lourds » et transuranien (puisque leur numéro atomique est supérieur à celui de l'uranium). Ils ont comme dénominateur commun d'affoler les compteurs Geiger.

Les deux premiers éléments rendent hommages aux scientifiques Copernic et Röntgen tandis que le troisième contient le nom de Darmstadt, ville où le Ds a été créé pour la première fois (tout comme le Cn d'ailleurs).

source: fr.sott.net