Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il n'aura falllu que trois jours pour que Free Mobile fasse évoluer le marché de la téléphonie mobile en France. Après l'annonce, mardi, du lancement de son offre illimitée sans engagement pour téléphones portables, ses trois concurrents ont, l'un après l'autre, mis en place des modifications de leurs gammes low-cost, qui visent très clairement à défier l'attractivité des offres du nouveau venu. Free propose ainsi une offre mobile à 19,99 euros/mois avec appels illimités vers 40 destinations, internet, SMS et MMS illimités et une autre à deux euros mensuels pour 60 minutes de communications et 60 SMS.

 

Vendredi, B&You, la gamme low-cost de Bouygues Télécom a été la dernière à modifier ses offres. Seuls deux forfaits seront désormais proposés : pour 9,90 euros, un premier forfait comprendra 2 heures d’appel, avec SMS et MMS illimités en France, 20 Mo de navigation Internet, ainsi qu'une messagerie vocale visuelle. Pour 19,99 euros, B&You proposera un forfait très proche de Free, avec appels illimités vers les fixes de plus de 40 destinations, ainsi que vers les fixes et mobiles aux Etats-Unis et Canada, les SMS et MMS illimités en France et 3 Go de données Internet.

 

Sosh, la marque low-cost d’Orange, avait été la première a annoncer jeudi matin le lancement d’offres concurrentes à Free. L'opérateur propose désormais trois forfaits allant de 9,90 euros à 24,90 euros, en baisse très sensible par rapport à son offre de lancement en septembre. L'offre à 24,90 propose les appels et les SMS et MMS illimités, ainsi qu'un accès internet jusqu'à un gigaoctet. Sosh n'offre ceci dit pas, comme Free ou B&You, d’appeler dans 40 pays et limite parfois le débit internet à 1 gigaoctet contre 3 gigaoctets chez Free, mais pourra mettre en avant l’expérience et le nom d’Orange, ainsi que la qualité de son réseau, alors que celle du réseau Free reste encore à prouver.

 

De même que SFR, qui avait emboîté le pas de Sosh jeudi, engageant Red, sa marque low-cost, dans la concurrence avec Free Mobile. Red proposera dès la semaine prochaine trois offres au lieu de quatre jusqu'ici. Celle à 24,90 euros est sensiblement la même que Sosh. Une autre offre à 19,90 euros se distingue en s'inspirant également de Free, puisqu'elle permettra des appels illimités vers les fixes de 46 destinations, des SMS et MMS illimités. Enfin, pour 9,90 euros mensuels, Red offre deux heures d'appels et des SMS et MMS illimités.

Dans une interview au Nouvel Observateur vendredi, le patron de Free, Xavier Niel a estimé que ses concurrents avaient "réagi en agissant sur leurs sous-marques", y voyant "un bon début", mais estimant qu'"ils peuvent faire mieux". Selon lui, Orange, Bouygues et SFR ont "attendu deux jours pour reconnaître eux-mêmes qu'ils auraient pu baisser leurs prix depuis longtemps, mais ils ne l'ont pas fait". Xavier Niel souligne que Free a "laissé volontairement un créneau à 10 euros" à ses concurrents : qu'ils "saisissent cette opportunité pour proposer un forfait illimité à 10 euros !", conclut-il.

 

 

Source

Tag(s) : #INTERNET - COMMUNICATION

Partager cet article