Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Soit pauvre et tait toi! » Ainsi pourrait se résumer cette histoire navrante qui nous montre que vouloir se nourrir tout en évitant de piocher dans les rayons de supermarché peut être condamnable! Voler DANS le supermarché est peut être moins dangereux que de le faire à l’extérieur pourrait-on même penser…

http://farm3.static.flickr.com/2471/3861145459_b97c73c32a.jpg

Un juge de Termonde a condamné un homme à six mois de prison (avec sursis) parce qu’il avait volé des muffins périmés dans le container à déchets d’un supermarché. Depuis plus de dix ans, l’homme faisait les poubelles de supermarchés pour son usage propre, mais aussi pour aider les gens dans le besoin.

Six mois de prison avec sursis pour le vol de muffins jetés à la poubelle. Pour ce Flamand, écumeur de bennes à ordures, la peine est vraiment excessive. La défense envisage d’aller en appel et devrait prendre sa décision définitive la semaine prochaine : « Nous nous opposons au raisonnement selon lequel la nourriture reste la propriété du supermarché après qu’elle est jetée » explique Maître Frank Scheerlinck, qui avait demandé l’acquittement de son client.

Lors de la lecture de la condamnation, une dizaine de sympathisants et de militants contre le gaspillage de la nourriture étaient présents. Chaque jour, ce sont des tonnes de produits périmés qui sont jetés par les supermarchés. Pommes, melons, champignons, yaourts, camembert, spaghettis… Il n’y a qu’à se servir et c’est ce que fait Steven De Geynst depuis plus 10 ans. Mais il ne se considère pas pour autant comme un hors-la-loi : « Je n’ai pas le sentiment d’être un voleur. Pour moi, ce sont des choses qui sont de toute façon jetées. Et pour moi, on peut difficilement voler une chose qui a été jetée. Mais bien sûr, je ne suis pas juge. Je ne définis pas la loi. »

La fédération du commerce et des services, Comeos, s’est dite “soulagée” du signal donné par le tribunal de Termonde, estimant punissable le vol dans les conteneurs des supermarchés. Elle souligne que consommer les produits qui se trouvent dans les poubelles est dangereux. “Personne ne sait pourquoi” le commerçant a jeté la nourriture : cela peut être un excédent de stock mais également parce que les aliments ont été congelés puis dégelés.

Le SNI conseille pour sa part aux commerçants “de donner la nourriture tout juste périmée ou les produits moins présentables aux banques alimentaires, aux organisations contre la pauvreté, aux CPAS ou autres bonnes actions”, selon sa présidente, Christine Mattheeuws.

Source: rtbf.be

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article