Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 



PARIS – L’agence de notation financière Standard & Poors a abaissé d’un cran jeudi la note souveraine de l’Egypte, qui passe de BB- à B+, et placé le pays sous perspective négative en raison du regain de tension politique sur place.

L’agence indique que le regain de violence en Egypte rend plus précaire la situation politique et économique dans le pays. Elle avait déjà dégradé d’un cran la dette à long-terme du Caire il y a un mois, de BB à BB-.

Cette dégradation est motivée par le fait que le profil politique et économique précaire de l’Egypte s’est davantage détérioré à la suite des affrontements entre manifestants et forces de sécurité qui ont démarré le 20 novembre et ont causé des pertes significatives, écrit S&P dans un communiqué.

Elle rappelle qu’elle avait prévenu le mois dernier que la note souveraine de l’Egypte pourrait être de nouveau dégradée si la transition politique se traduisait par de nouveaux troubles politiques, avec pour conséquence de réduire les réserves en devises du pays.

Selon l’agence, ces réserves ont fortement chuté, à 22 milliards de dollars au 31 octobre contre 36 milliards au début de l’année.

S&P estime que les décisions du Conseil suprême des forces armées en Egypte qui ont conduit aux affrontements de la place Tahrir ont réduit les perspectives de transition politique en douceur ainsi que la capacité du gouvernement à améliorer les finances publiques.

Elle estime toutefois toujours possible de tenir le calendrier électoral avec le premier tour du scrutin législatif prévu le 28 novembre et l’élection présidentielle en juillet 2012.

source: realinfos

Tag(s) : #ECONOMIE - FINANCE

Partager cet article