Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stockholm (Suède) - Tania Hörnicke, jeune suédoise de 22 ans, a été quelque peu surprise lorsqu'elle s'est connectée pour réserver un vol sur la compagnie aérienne irlandaise low-cost Ryanair et que le 'captcha' qu'elle devait saisir afin de donner la preuve qu'elle était bien un être humain et pas un robot-spammeur, qu'elle a alors découvert, lui demandait de taper le mot 'Al-Qaida'. Interloquée d'un tel mauvais goût, elle a préféré renoncer à sa réservation et a coupé la connexion.

Depuis quelques jours maintenant, la compagnie aérienne irlandaise, spécialisée dans la publicité de mauvais goût et les polémiques du même acabit, a mis en place un système de 'captcha' afin que la personne connectée puisse faire la preuve qu'elle est bien un humain, et pas une machine située en Russie ou en Chine, générant des centaines de fausses inscriptions et perturbant le système de réservation. Tout le monde est aujourd'hui habitué à rencontrer ces deux mots, écrits avec force d'ondulations, de zébrures, ou avec une typographie les rendant uniquement lisibles par des yeux humains, parfois, même lisibles par personne, et que la plupart des sites ont mis en place afin d'empêcher les robots-spammeurs de s'inscrire ou d'insérer de fausses annonces vantant les mérites du Viagra ou du dernier site pornographique.

Tapez «Al-Qaida» pour réserver sur un vol Ryanair

Il semble que quelqu'un chez Ryanair n'ait jamais vérifié la présence ou alors ait trouvé fort amusant de laisser dans la bibliothèque des mots disponible celui de 'Al-Qaida'. Peut-être faut-il y voir là une énième provocation de MOL qui ne pouvait pas ignorer que lorsque ceci serait découvert, beaucoup d'organes de presse et de sites web en parleraient, lui faisant comme à l'habitude une publicité sans frais. Ou alors, chez Ryanair, personne ne croit en la théorie communément admise que ce soit le groupe terroriste Al-Qaida qui soit responsable du détournement des avions qui ont frappé plusieurs cibles américaines en Septembre 2001.

source: crash-aerien.aero

Tag(s) : #INTERNET - COMMUNICATION

Partager cet article