Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bachar al-Assad



Tout casser, détruire, accepter que son pays soit sous le joug occidental, pourvu qu’on ait le pouvoir. Tel est finalement le dernier combat de l’opposition syrienne. Elle veut installer le chaos. C’est quand même triste de voir ça. Les exemples irakiens, libyens ou afghans ne leur parlent pas. Le seul but c’est le pouvoir. Contente avec la venue des observateurs arabes et le ton utilisé par la Ligue avant leur arrivée, elle croyait que tout allait se passer comme elle le souhaitait. Maintenant, seul le mensonge compte. Ecoutez ces clowns. La ligue arabe a pourtant attestée le retrait des troupes d’Assad et la libération des prisonniers.

“Les forces de sécurité ont déplacé plusieurs détenus mais leur nombre est tel qu’ils ne peuvent pas tous les déplacer”, dit Abou Rami, militant à Homs. “Ils ont transféré certains détenus dans des bases militaires et ont déplacé ceux qui étaient en mauvaise santé.”

“Nous n’observons pas de libération de prisonniers ou de véritable retrait de la présence militaire des rues”

Quant aux Français et aux Américains, ils n’ont qu’un seul but, la fin du régime surien, puisqu’ils l’ont exigé, sans vouloir entendre ce que les observateurs de la Ligue arabe disent. Si ce n’est pas de l’ingérence, je ne sais pas comment on peut nommer ça.

Juppé : “L’urgence, c’est que le régime syrien mette fin aux exactions odieuses qu’il continue à perpétrer contre son peuple et qui constituent un véritable crime contre l’humanité”

Washington : “La Syrie n’a pas respecté ses engagements vis-à-vis de la Ligue arabe et il est largement temps pour le Conseil de sécurité de l’ONU d’agir pour soutenir les aspirations légitimes des Syriens».

Mais de quoi je me mêle ? Les Syriens ne peuvent pas régler eux-mêmes leurs problèmes ? Honteux ! C’est insupportable. Quand ces voyous décident quelque chose, malgré l’échec de leur mission, il faut qu’ils mentent, pour atteindre leur but.

source: Allainjules

Tag(s) : #CONFLICTS DANS LE MONDE

Partager cet article