Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Sergueï Lavrov
En cas du succès de la mission des observateurs arabes en Syrie, le projet de résolution présenté par la Russie au Conseil de sécurité de l'Onu deviendra caduque, a annoncé mercredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à l'issue d'une réunion avec son homologue égyptien, Mohammed Amr.

"Si la mission de la Ligue arabe arrive à stabiliser la situation (en Syrie, ndlr) et à engager un dialogue impliquant toutes les forces politiques, ethniques et confessionnelles syriennes, ceci ouvrira une voie au règlement (du conflit, ndlr). Si celui-ci se fait grâce au travail de la mission, nous serons ravis de ne pas avoir à adopter la résolution (du Conseil de sécurité, ndlr)", a déclaré le chef de la diplomatie russe.
Cinquante observateurs et dix membres du secrétariat de la Ligue arabe sont arrivés lundi en Syrie pour évaluer la situation sur place.
L'envoi d'observateurs en Syrie a été décidé par la Ligue arabe en novembre dernier. L'objectif de la mission à déterminer les responsables de la mort de civils et à s'assurer que le gouvernement syrien essaie véritablement de régler pacifiquement la crise et de faire cesser l'effusion de sang.
Depuis mi-mars, la Syrie est secouée par un mouvement de contestation du régime de Bachar el-Assad, qui aurait fait près de 5.000 victimes.
La Russie a présenté le 15 décembre au Conseil de sécurité de l'Onu un projet appelant à mettre fin à l'effusion de sang dans la république arabe où, d'après l'Onu, près de 5.000 personnes ont péri en neuf mois. Toutefois, le texte de la résolution ne prévoit aucune sanction contre le régime syrien, ces dernières étant jugées "contreproductives" d'après le diplomate.

Ria Novosti vu sur "Alter info"
Tag(s) : #CONFLICTS DANS LE MONDE

Partager cet article