Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Et cela n'a rien à voir avec les 2 pauvres salariés qui se sont suicidés. La SG en cadavre ambulant c'est quand même le nom que les traders lui ont donné (et aussi à l'italienne Unicredit), soit "Dead man walking". Ajoutez à cela le procès qu'Obama a décidé de faire aux banques pour avoir vendu des subprimes toxiques avec 41 milliards de pertes. La SG, qui est dans le tas, n'est pas sortie de l'auberge. C'est tombé vendredi dans le NYT, puis sur les agences de presse. Et cette semaine risque d'être saccadée... Officiellement, ce n'est pas Obama, c'est le Federal Housing Finance Agency, la FHFA. Question: pourquoi ce bazar a attendu 4 ans? Voilà une bonne question... L'arrivée des élections de 2012 est un pur hasard. Bref: la Bank of America, JP Morgan, AIG, Citi, Goldman sachs, Société Générale, Deutsche Bank, UBS, etc. devront provisionner des milliards supplémentaires, sans parler de leurs cours qui seront attaqués... C'est donc encore une très mauvaise semaine pour les banques, en particulier pour la SG sous perfusion. Imaginez aussi qu'elle a été ejectée, avec Nokia, de l'index Stoxx50 pour ne pas l'affaiblir... "the main European index, the Stoxx 50, announced that it will be removing battered SocGen, Intesa and Unicredit from its list of constituents". Lire ici ZH.

Bon, cela dit, ne vous inquiètez pas, Nicolas Sarkozy ne peut pas laisser mourir la SG, il taxera les Français encore plus, ce n'est pas un problème. D'ailleurs les taxations ont déjà commencé. Revue de Presse par Pierre Jovanovic

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article