Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Oubliez cette histoire de héros des temps modernes, l'affaire Snowden a été montée de toutes pièces par les médias.
La bonne nouvelle : c'est que nous allons bientôt assister à une guerre fratricide entre élites au sommet de la pyramide.

Nouvelle étude : les conspirationnistes sont sains ; les suiveurs des gouvernements sont fous, hostiles
L'ancien consultant du renseignement américain Edward Snowden détient "une quantité énorme de documents" dont la publication éventuelle causerait encore plus de dommages aux Etats-Unis, a déclaré dans une interview le journaliste qui a publié ses premières révélations.

"Snowden a suffisamment d'informations pour causer en une minute plus de dommages qu'aucune autre personne n'a jamais pu le faire dans l'histoire des Etats-Unis", affirme le journaliste américain Glenn Greenwald dans cette interview publiée samedi par le quotidien argentin La Nacion.

Chroniqueur du quotidien britannique The Guardian, Glenn Greenwald, qui vit au Brésil, avait été choisi par Edward Snowden pour publier les premières de ses fracassantes révélations sur les opérations massives de surveillance électronique menées par les Etats-Unis à l'étranger.

Glenn Greenwald est toujours en contact avec l'informaticien américain, ancien consultant de l'Agence nationale de sécurité (NSA), recherché par les Etats-Unis pour espionnage et bloqué depuis le 23 juin dans la zone internationale de transit de l'aéroport de Moscou-Cheremetievo.

Depuis le Brésil, M. Greenwald a déclaré à La Nacion que M. Snowden "détient une énorme quantité de documents qui causeraient de graves dommages au gouvernement des Etats-Unis s'ils étaient publiés".

Toutefois, "ce n'est pas l'objectif de Snowden", a assuré M. Greenwald.

Son objectif, a-t-il dit, est de révéler les risques que présentent "des programmes informatiques que des personnes utilisent à travers le monde sans savoir à quoi elles s'exposent et sans avoir accepté consciemment de renoncer à leur droit à la protection de la vie privée".

M. Snowden a annoncé vendredi qu'il allait demander un asile temporaire à la Russie en attendant de pouvoir se rendre en Amérique Latine. Trois pays latino-américains, la Bolivie, le Venezuela et le Nicaragua, lui ont offert l'asile politique.

http://www.dhnet.be/actu/monde/snowden-de-nouveaux-documents-causant-encore-plus-de-dommages-aux-usa-51e1ca8535707f483cae9102

Tag(s) : #USA

Partager cet article